La forêt modèle de Vilhelmina célèbre ses dix ans

novembre 17, 2014 | Written BY : admin_test

La forêt modèle de Vilhelmina, la première forêt modèle en Europe, a été établie en 2004. Elle couvre environ 870 000 ha de la forêt boréale du nord-ouest de la Suède et se fond dans les zones alpines des montagnes scandinaves. Peu densément peuplée, la région est réputée comme étant un bassin commun qui répond à différents besoins et intérêts. Au cours des dix dernières années, la Forêt modèle a participé à différents projets et s’est attaquée avec succès à un grand nombre de problèmes forestiers.

•     Forêt modèle de Vilhelmina : http://www.modelforest.se/
•     Vidéo : http://youtu.be/2ZRKSmrvZpw

Gestion durable des paysages

La Forêt modèle s’est révélée être une bonne tribune pour promouvoir le dialogue entre les parties prenantes. Elle favorise aussi le regroupement de différents intérêts pour éventuellement aboutir à des initiatives concrètes de planification et de gestion durable du paysage. Parmi les questions actuellement à l’étude, mentionnons la gestion des zones protégées, les méthodes de rechange en matière de gestion forestière, la réglementation sur l’eau, les changements climatiques et la comptabilisation du carbone à l’échelle du paysage, l’élevage de rennes, la planification globale et la gestion des conflits.

•       Article du Forestry Chronicle (2012) : http://pubs.cif-ifc.org/toc/tfc/88/03

Améliorer le potentiel écologique des voies navigables
Depuis l’introduction de la Directive-cadre européenne sur l’eau, une attention nouvelle est accordée à la conservation des eaux, où les plans d’eau réglementés sont le point de mire, en particulier ceux qui hébergent des barrages hydroélectriques. Le fleuve Ångermanälven, troisième en importance en Suède, compte pour 17 % de la production hydroélectrique au pays. Le fleuve prend sa source dans la Forêt modèle et traverse celle-ci. La réglementation et l’aménagement du fleuve ont entraîné le déclin considérable de la biodiversité de la vallée fluviale et certaines espèces y ont complètement disparu, notamment le saumon sauvage, l’anguille et la lamproie à queue noire. La Forêt modèle a joué un rôle de premier plan dans l’élaboration du processus à 16 étapes appelé « Modèle Ångermanälven », qui propose une méthode pratique de planification et de mise en œuvre des mesures ayant un « bon potentiel écologique ». Le processus vise à recueillir de l’information, à évaluer différentes solutions de rechange et à assurer la participation des parties prenantes.

•       Aperçu du projet : http://bit.ly/1Dt5lTd

Vulnérabilité des collectivités et adaptation aux changements climatiques
La Forêt modèle a facilité la production du rapport intitulé « Learning about Vilhelmina Kommun Climate, Impacts and Adaptation », qui aide les membres de la communauté à comprendre le phénomène du changement climatique et son incidence sur la région. Le document s’inspire du guide « Pathways to Climate Resilience » élaboré par le Réseau canadien de forêts modèles à l’intention des communautés forestières canadiennes. Le rapport souligne l’incidence des conséquences du changement climatique sur les conditions biophysiques des paysages sur les acteurs de l’utilisation des terres, la régie des terres et la planification des paysages. Le rapport se veut une synthèse et un aperçu des connaissances techniques actuelles sur le changement climatique dans la communauté de Vilhelmina. Il renferme également des renseignements sur les tendances historiques et des prévisions pour l’avenir. La Forêt modèle a mis sur pied un groupe de travail sur le changement climatique qui tiendra plusieurs ateliers publics au cours des prochains mois.

•       Rapport : http://bit.ly/1CLNm8d

VMGIS – un outil de planification participative

Forte de son expérience de l’élaboration d’un outil de système d’information géographique (SIG) à l’intention des éleveurs de rennes, RenGIS, la Forêt modèle a élargi la plate-forme SIG de façon à en faire également un outil de compilation de données dans lequel différents utilisateurs peuvent ajouter et ont déjà ajouté leurs propres données. VMFGIS sert aussi de dépôt de données où toutes les données SIG disponibles peuvent être stockées et consultées par les utilisateurs. Enfin, VMFGIS a été conçu pour servir de plateforme de communication favorisant le dialogue sur l’utilisation des terres afin de réduire les éventuels conflits liés à l’utilisation des terres. L’introduction de VMFGIS auprès du comité directeur et au sein des groupes de travail et du personnel de la Forêt modèle, ainsi qu’au sein de la municipalité de Vilhelmina et de l’Agence suédoise des forêts, y compris les experts non-SIG, s’est révélée très fructueuse. Elle a donné lieu à un dialogue constructif sur l’utilisation des terres dans la cadre de la planification des terres locales de Dalasjö, de la commune forestière de Vilhelmina et des communautés d’éleveurs Sami de rennes.

• Article RenGIS : http://pubs.cif-ifc.org/toc/tfc/88/03

Vidéo RenGIS : youtu.be/fEtZiNalniU

© 2019 Réseau international de forêts modèles

Ce site Web a été développé avec le soutien du gouvernement du Canada.