La Suède lance la première forêt modèle d’Europe

septembre 01, 2004 | Written BY : admin_test

Ottawa (Canada) ― Quand les pays de la région de Barents au nord de la Scandinavie et au nord-ouest de la Russie étudiaient différentes approches novatrices pour renforcer la coopération régionale et atteindre une utilisation durable de leurs ressources forestières – parmi les plus anciennes et les plus riches d’Europe –  ils ont convenu que l’approche des forêts modèles appliquée à la gestion durable des forêts (GDF) par 12 pays dans le monde offre une combinaison d’éléments qui pourraient leur permettre de relever ces défis.

Avec le lancement d’aujourd’hui de la forêt modèle de Vilhelmina (FMV) au nord du comté de Västerbotten, la Suède est devenue le premier pays européen à adopter l’approche des forêts modèles – un forum unique et novateur pour aborder un large éventail de questions de GDF. L’application de l’approche de forêts modèles à la GDF a été lancée pour la première fois par le Canada au début des années 1990 et depuis ce temps, elle s’est étendue en Amérique du Sud, en Extrême-Orient russe et en Asie.

La FMV est devenue la première forêt modèle d’un réseau planifié de la région de Barents, un secteur géographique interconnecté couvrant une superficie de 755 600 km2 et comprenant les parties septentrionales de la Suède, de la Norvège, de la Finlande et de la Russie.

Dans la mesure où elles sont des régions géographiques à grande échelle qui accordent une importance particulière aux valeurs environnementales et socioéconomiques de la forêt, les forêts modèles visent tout spécialement à former des partenariats dans lesquels les membres ont l’occasion de participer à la recherche de solutions locales à leurs problèmes de GDF et d’utilisation des territoires. À titre de membre d’un réseau international d’une trentaine de forêts modèles, une forêt modèle peut mettre à profit la connaissance et l’expérience des autres qui sont confrontées aux mêmes défis relatifs à la GDF.

« Le concept de forêt modèle facilite le dialogue à l’échelle de la société et permet de promouvoir la GDF relativement aux valeurs économiques, écologiques et sociales » dit M. Håkan Wirtén, sous-directeur général du Conseil national des forêts. « La forêt modèle de Vilhelmina est particulièrement adaptée à la politique forestière suédoise et aux conditions spécifiques des forêts boréales et montagneuses. Nous nous attendons à ce que la forêt modèle produise, par l’intermédiaire de l’administration suédoise des forêts et du Réseau international de forêts modèles, des résultats qui mettront en valeur la GDF. »

La décision d’établir une forêt modèle dans la région de Vilhelmina (voir la carte ci-jointe) s’inscrit tout naturellement dans le projet de Vilhelmina qui a été mis sur pied en 1995 pour aider à résoudre les intérêts divergents relativement à l’utilisation du territoire entre les éleveurs de rennes samii de la région, les détenteurs fonciers privés, les entreprises forestières et la municipalité de Vilhelmina.

Mme Karin Baer, dirigeante du village samii au nord de Vilhelmina se montre positive quant à l’application de l’approche de forêt modèle. « L’élevage de rennes dépend de la présence de vastes régions de forêts naturelles –  un aspect qui ne peut se concilier facilement avec la foresterie. Les activités menées dans le cadre de la forêt modèle devraient fournir, pour l’avenir, de bons exemples sur la façon dont la foresterie peut être adaptée pour répondre aux points de vue et aux besoins des utilisateurs autochtones des terres. »

La forêt modèle de Vilhelmina (FMV) couvre 120 00 hectares, incluant 58 000 hectares de terres boisées, d’écosystèmes nordiques et d’un certain nombre de communautés autochtones. Le réseau de forêts modèles de la région de Barents vise essentiellement le développement durable des forêts et la conservation de la diversité biologique.

© 2019 Réseau international de forêts modèles

Ce site Web a été développé avec le soutien du gouvernement du Canada.