Une coopération Sud-Sud stimule l’aménagement de la forêt modèle du bassin hydrographiqu de Sabana Yegua

juin 08, 2004 | Written BY : admin_test

Le Programme de forêts modèles est d’abord et avant tout réputé pour rassembler les gens et les faire travailler à la gestion durable des forêts (GDF) à l’échelle du paysage ou des opérations. Aujourd’hui, la République dominicaine accueille des gens provenant d’aussi loin que le Chili pour trouver des solutions créatives à ses défis dans le domaine de l’aménagement forestier.

En janvier, des bénévoles de l’organisme chilien América Solidaria se sont joints au personnel de la Fundación Sur Futuro, en République dominicaine, pour contribuer à l’aménagement de la première forêt modèle du pays.

« Nous passons tellement de temps à solliciter l’aide du Nord que nous oublions parfois de regarder autour de nous » a déclaré le Dr Abel Hernandez, représentant national du Programme de forêts modèles de la République dominicaine et membre du conseil d’administration du Centre régional de forêts modèles pour l’Amérique latine et les Caraïbes (RRFM-ALC). « Nous pouvons trouver la plupart de nos solutions au sein de notre propre région. »

Avantages de la collaboration Sud-Sud

La collaboration avec d’autres pays de la région présente un certains nombres d’avantages importants. En plus de partager une langue et une culture semblables, et ce, presque à l’échelle de l’Amérique latine et des Caraïbes, ces pays sont également confrontés aux mêmes défis de gestion des terres et des ressources naturelles, comme les conflits relatifs aux méthodes de tenure et le manque fondamental de matériel, d’infrastructure et de communications. La collaboration entre pays méridionaux peut être rentable et donner au gens l’occasion de se rencontrer, de discuter de leurs expériences et de travailler ensemble pour trouver des solutions créatives aux problèmes communs.

Le principe du réseautage est fondamental à l’approche des forêts modèles à la GDF, en plus d’être une des raisons d’être du RIFM. Notre expérience montre régulièrement que la mise en commun de l’expertise donne des résultats surpassant tout que des efforts individuels pourraient accomplir. En d’autres mots, les gens apprennent une nouvelle activité de façon plus efficace auprès de ceux qui ont déjà été confrontés à des défis et des problèmes de nature semblable et les ont réglés.

Traverser les frontières pour faire une différence

Macarena Basualto, Eduardo Lobo et Magdalena Rojas font tous trois partie de la nouvelle génération de professionnels du Chili qui sont disposés à traverser les frontières pour partager leurs expertises et leurs expériences tout en apprenant d’autres idées et cultures.

Mme Basualdo, qui est agronome, a travaillé principalement dans le domaine des opérations sur marchandises et du contrôle de la qualité. Au Chili, ses travaux effectués auprès de la population locale, dans le cadre de projets de développement rural, ont contribué à accroître la capacité des groupes locaux en matière de gestion d’entreprise. M. Lobo, aménagiste forestier, possède plus d’une vingtaine d’années d’expérience en gestion des forêts naturelles au sein de la société forestière nationale du Chili (CONAF). Finalement, Mme Rojas, qui vient du monde du commerce, a travaillé dans le domaine du développement des ressources humaines, où elle se spécialisait dans l’expansion des réseaux commerciaux.

À l’heure actuelle, M. Basualdo, Mme Lobo et Mme Rojas appliquent leurs connaissances des autres programmes de forêts modèles, surtout celles découlant de la forêt modèle de Chiloé, au Chili, à l’élaboration d’un plan de gestion durable des forêts pour la forêt nationale de Sabana San Juan, point de lancement du Programme de forêts modèles en République dominicaine. En recueillant de l’information de base sur les questions locales touchant l’agriculture, la foresterie et les pratiques sociales essentielles à la stratégie de gestion, leurs travaux jetteront les assises d’un plan visant à étendre le programme de forêts modèles dans l’ensemble de la région.

Les trois bénévoles sont affectés à la Fundacion Sur Futuro pour une période d’un an. Celle-ci s’active actuellement à mettre en œuvre l’approche de la forêt modèle dans le bassin hydrographique supérieur de Sabana Yegua avec le concours du RRFM, qui a présenté Sur Futuroet America Solidaria lors d’un événement régional tenu en 2001.

« Ce qui importe le plus, c’est l’esprit humanitaire; c’est la volonté d’aider les autres qui transformera la société » selon la présidente de laFundacion Sur Futuro, Doña Melba Segura de Grullón. Ces stagiaires représentant l’avenir mettront un jour en pratique les leçons apprises en République dominicaine dans leur propre pays; ils ajouteront ainsi une autre dimension à la liste des avantages du programme de forêts modèles.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter les liens suivants :

© 2019 Réseau international de forêts modèles

Ce site Web a été développé avec le soutien du gouvernement du Canada.