La croissance du marché de l’énergie solaire favorise l’habitat forestier

juillet 28, 2014 | Written BY : admin_test

La Forêt modèle de l’Est de l’Ontario (FMEO) a trouvé un nouveau créneau dans le marché de l’énergie solaire et, parallèlement, contribue à la restauration des forêts de la région.

La capacité de l’énergie solaire s’accroît d’une façon exponentielle dans le monde alors que le coût de production de l’électricité provenant directement du soleil continue de chuter. Dans la province de l’Ontario, les installations de production d’énergie solaire se construisent à un rythme record. Selon la réglementation provinciale, pour chaque hectare de forêt éradiquée en raison de la construction d’une centrale solaire, on doit procéder à la plantation d’un hectare de terre forestière. La FMEO facilite ce processus dans le cadre de son Programme de restauration des paysages forestiers, un programme offrant des services intégraux de plantation et restauration.

« La Forêt modèle protège les terres privées destinées à la plantation, prépare les plans de plantation, procède à l’achat des semis et la plantation des arbres et offre de surveiller le site pour une période de cinq ans », déclare Wade Knight, directeur général de la FMEO.

En 2012, la FMEO a commencé à offrir le service à des sociétés de production d’énergie solaire dans l’est de l’Ontario. Un total de 54 000 arbres couvrant 27 hectares de forêt ont été plantés en 2013. Le programme s’est développé depuis dans le sud de l’Ontario. En 2014, 82 000 arbres de plus ont été plantés et un plus grand nombre est prévu pour 2015.

La Forêt modèle assure non seulement le respect de la réglementation provinciale, mais contribue également à atteindre les objectifs en matière de boisement et de durabilité en trouvant des sites appropriés où de nouvelles forêts intérieures peuvent être créées et où les blocs forestiers actuels peuvent être reliés aux corridors naturels.

L’impartialité de la Forêt modèle, sa réputation concernant l’établissement de partenariats et son histoire de longue date au sein de la collectivité établissent un facteur de confiance que de nombreux autres organismes ne possèdent pas. Cela rend le processus plus simple et plus efficace. « La confiance doit être méritée; elle ne s’obtient pas du jour au lendemain », déclare Knight.

Le programme appuie directement la vision des paysages durables de la FMEO concernant la « forêt de sept générations » et met en évidence ce qui peut être accompli à l’aide des processus de gouvernance de la Forêt modèle.

© 2019 Réseau international de forêts modèles

Ce site Web a été développé avec le soutien du gouvernement du Canada.