Progrès considérables en ce qui concerne le développement de forêts modèles en Afrique

juillet 07, 2009 | Written BY : admin_test

Le directeur général, Peter Besseau, et le conseiller en politiques, Nicolas Duval-Mace, du Secrétariat du RIFM, ont organisé une mission de trois semaines en Afrique équatoriale et en Afrique du Nord au cours des mois de mai et juin afin de lancer le nouveau programme du Secrétariat pour l’Afrique : l’Initiative de forêts modèles africaines (IFMA). La mission a été une réussite. L’IFMA vise à améliorer la conservation et la gestion durable des ressources forestières de l’Afrique francophone, y compris le bassin du Congo et la région méditerranéenne (Maroc, Tunisie et Algérie) au moyen de forêts modèles. On vise à ajouter substantiellement au travail sur les forêts modèles pilotes entrepris au Cameroun, afin de démontrer la valeur de l’approche des forêts modèles dans le contexte africain et de mettre sur pied un réseau africain viable d’ici 2013.

L’IFMA appuiera les engagements continus de la région envers la bonne gouvernance, le développement des ressources humaines et le développement économique local, ainsi que la gestion durable des environnements forestiers dans le bassin du Congo. Un soutien sera offert à diverses organisations locales, régionales et nationales afin d’appuyer les initiatives locales qui visent à améliorer la durabilité écologique et communautaire en développant des forêts modèles. Les activités clés de l’IFMA comprendront, entre autres, celles qui suivent.

  • Développement de forêts modèles
  • Développement économique rural et durabilité des communautés
  • Recherche
  • Élaboration de pratiques de gestion innovatrices et démonstration de ces pratiques
  • Établissement de réseaux efficaces parmi les forêts modèles
  • Communications et diffusion des connaissances

La mission au Maghreb a été organisée conjointement avec le Réseau méditerranéen de forêts modèles (RMFM). Les représentants du Réseau y ont rencontré des représentants de haut niveau d’organismes forestiers nationaux et ont exploré des emplacements possibles pour les forêts modèles. Les trois pays du Maghreb ont souligné leur intention d’établir des forêts modèles dans un avenir rapproché et de continuer à collaborer avec leurs voisins par l’entremise du RMFM.

La mission au Cameroun a été organisée conjointement avec le nouveau Secrétariat du Réseau africain des forêts modèles (anciennement, l’IFMA), situé à Yaoundé. La première semaine s’est déroulée à Yaoundé, où l’on a tenu une série de rencontres visant à inspirer les autorités nationales et régionales ainsi que les partenaires locaux et institutionnels à renouveler leur participation au Réseau. Le ministre des Forêts et de la Faune, son excellence le Pr Elvis Ngolle Ngolle, a exprimé son désir de voir l’établissement de nouvelles forêts modèles au Cameroun ainsi que la mise sur pied d’un réseau national. Pendant la deuxième semaine, on a visité les forêts modèles de Campo Ma’an et de Dja & Mpomo, toutes deux établies en 2005. Parmi les activités de suivi, on prévoit qu’une délégation de la forêt modèle du Lac Saint Jean (Canada) visitera le Cameroun en juillet; celle-ci organisera des ateliers techniques sur la valorisation des déchets de bois et des inventaires forestiers fondés sur plusieurs ressources.

© 2019 Réseau international de forêts modèles

Ce site Web a été développé avec le soutien du gouvernement du Canada.