Régénération du grand chêne-liège en Provence

avril 06, 2015 | Written BY : admin_test

Le chêne-liège est une essence d’arbre importante dans la région méditerranéenne, avec une production totale de 250 000 tonnes de liège par an. La production de chêne-liège est menacée par l’absence de régénération naturelle, le surpâturage, les changements climatiques, le déboisement et les incendies. Depuis le tout début des années 90, il y a un intérêt accru concernant la régénération du chêne-liège dans la région.

Le chêne-liège est un chêne à feuillage persistant de taille moyenne qui pousse dans l’Europe du Sud-Ouest et l’Afrique du Nord-Ouest.  L’arbre produit une écorce liégeuse qui, au fil du temps, peut prendre une épaisseur considérable et qui est récoltée tous les neuf à 12 ans pour son liège. Lors de la récolte, l’arbre reste dressé alors que de grandes sections de l’écorce externe sont coupées et enlevées de l’arbre. Une nouvelle couche de l’arbre pousse de nouveau, faisant ainsi du liège une ressource renouvelable.

Un groupe de travail a été mis sur pied afin d’établir des partenariats entre les producteurs de liège dans plusieurs forêts modèles de la région méditerranéenne, notamment l’Espagne, l’Algérie, le Maroc, la France, l’Italie et la Tunisie. Le groupe de travail aborde plusieurs secteurs de préoccupations communes concernant la production et la commercialisation du liège, tout en ayant un intérêt principal pour l’établissement d’une banque de données sur les forêts de chênes-liège.

En novembre 2013, la Forêt Modèle de Provence a organisé une conférence avec d’autres pays méditerranéens afin de mettre en commun leurs méthodes de régénération et leurs outils de développement ayant porté fruit. Un rapport technique de 140 pages résume chaque présentation en détail.

Également, la Forêt Modèle de Provence a mené des recherches approfondies sur différentes procédures techniques de restauration du chêne-liège, notamment les techniques et les pratiques exemplaires de récolte efficace.

Le projet de régénération du chêne-liège se poursuivra cette année avec l’établissement d’un site pilote pour la régénération des forêts de chênes-liège. Le projet comprend la coupe à blanc et le dessouchage, la régénération naturelle et artificielle des glands de chêne, la plantation et l’installation de barrières protectrices contre la faune. Dans le cadre du projet, les promoteurs comptent également proposer des protocoles de régénération fiables pour les forêts de chênes-liège de la région.

Le projet comprend également la mise en œuvre de nouvelles applications et utilisations pour le liège et l’élaboration d’une stratégie de marketing.

Ce projet est géré en partenariat avec ASL Suberaie Varoise (http://www.suberaievaroise.com/) ainsi qu’avec les associations de producteurs de chênes-liège de la forêt des Maures en Provence.

Pour obtenir de plus amples renseignements :

© 2019 Réseau international de forêts modèles

Ce site Web a été développé avec le soutien du gouvernement du Canada.