Nouveaux poêles qui nécessitent moins de bois de chauffage et aident à préserver les forêts

mai 12, 2014 | Written BY : admin_test

Les collectivités rurales montagnardes dans la Forêt modèle d’Ifrane, au Maroc, dépendent des ressources ligneuses afin de répondre à un grand nombre de leurs besoins énergétiques. Le chauffage et la cuisson du pain représentent plus de 85 p. cent de la consommation domestique totale du bois de chauffage. En particulier, les fours à pain traditionnels consomment en moyenne 40 kg de bois par jour dans les montagnes et 24 kg dans les régions de basse altitude. Également, les fours à pain traditionnels se trouvent à l’extérieur des maisons et sont utilisés principalement par les femmes qui sont régulièrement exposées à des températures froides durant les mois d’hiver.

Avec l’aide de l’administration forestière nationale du Maroc, la Forêt modèle a instauré un projet pilote axé sur le développement et la distribution de poêles améliorés à haut rendement énergétique. Le projet vise à réduire la pression exercée sur les forêts en améliorant l’efficacité énergétique des poêles et en réduisant la consommation de bois de chauffage. Les nouveaux poêles sont polyvalents et leur fonctionnement nécessite peu de bois de chauffage. Ils peuvent être utilisés simultanément pour la cuisson du pain, le chauffage d’une pièce, la préparation des repas et faire chauffer de l’eau.

Dans le cadre du projet pilote, vingt poêles améliorés ont été distribués à des ménages dans l’ensemble de la Forêt modèle, des régions de haute altitude à basse altitude. Selon les résultats de surveillance de l’équipe de la Forêt modèle, la nouvelle technologie a entraîné une réduction de la consommation de bois de chauffage de 85 p. cent pour la cuisson du pain et de 69 p. cent pour le chauffage et la préparation des repas.

Les nouveaux poêles ont également amélioré le niveau de vie des femmes en région rurale, puisque plusieurs activités peuvent maintenant être effectuées à l’aide de ce poêle unique et moins d’effort et de temps sont nécessaires pour le ramassage du bois de chauffage. Les femmes :

•          sont moins exposées au mauvais temps en raison du fait qu’elles n’ont pas à quitter la maison aussi souvent;
•          ont un travail moins exigeant physiquement en raison de la réduction de la nécessité de ramasser du bois de chauffage;
•          ont plus de temps à consacrer aux jeunes enfants, tout particulièrement pour leur éducation;
•          ont davantage de temps libre pour d’autres activités culturelles et rémunératrices.

À la suite de la réussite du projet pilote de la Forêt modèle, l’administration forestière a inclus la fabrication et la distribution des poêles améliorés dans ses activités annuelles. Quarante poêles ont été distribués en 2012 et 360 de plus en 2013. En 2014, 420 poêles améliorés seront distribués.

La Forêt modèle a amorcé un processus visant l’obtention d’un brevet national pour ses poêles améliorés. L’équipe espère une collaboration soutenue avec l’administration forestière afin d’appuyer la distribution et le développement de cette technologie dans la région d’Ifrane et ailleurs au Maroc.

Suivez la Forêt modèle d’Ifrane sur Facebook : http://on.fb.me/PjN6f6

 

© 2019 Réseau international de forêts modèles

Ce site Web a été développé avec le soutien du gouvernement du Canada.