Évaluation de la qualité d’un aménagement forestier : une perspective autochtone

mai 12, 2005 | Written BY : admin_test

Plus de 65 participants des quatre coins du Canada se sont rassemblés à Winnipeg, au Manitoba, en mars 2005, afin de participer à un atelier d’une durée de deux jours portant sur la perspective autochtone à l’égard de l’évaluation de la qualité d’un aménagement forestier. Dans le cadre de l’atelier, des représentants des collectivités autochtones, de l’industrie, des exploitants de terrains boisés et des gouvernements provinciaux et fédéraux ont exprimé leurs préoccupations concernant ce qui constitue un bon aménagement forestier et la façon dont les populations autochtones sont engagées dans le processus et dans l’exercice d’une gestion durable des forêts.

Brian Kotak, chercheur manitobain étudiant les forêts modèles, a présenté un exposé intitulé Engaging First Nations communities and youth in environmental monitoring, illustrant comment sa recherche portant sur les bassins hydrologiques de la région de la forêt modèle du Manitoba fait participer les étudiant autochtones et autres au processus de contrôle de la base de données. Une caractéristique centrale du projet lié à la base de données et au réseau de surveillance des cours d’eau consiste à offrir une formation aux jeunes Autochtones en matière de qualité de l’eau et de recueil de statistiques de flux.

L’atelier de Winnipeg abordera également la question des perspectives autochtones sur la certification forestière. Les exposés prononcés par des Autochtones ayant vécu l’expérience de la baie Clayoquot et de la région de Kootenay, en Colombie-Britannique, ont contribué à centrer la discussion sur les répercussions éventuelles que la certification axée sur les forces du marché peut entraîner sur les possibilités économiques des collectivités autochtones.

© 2019 Réseau international de forêts modèles

Ce site Web a été développé avec le soutien du gouvernement du Canada.