Des étudiants français mènent une étude de faisabilité sur les forêts modèles

septembre 22, 2004 | Written BY : admin_test

Est-ce que l’approche des forêts modèles pour une gestion durable des forêts convient à la France ? Quatre étudiants de troisième année du programme de génie forestier à l’École nationale du génie rural, des eaux et des forêts, (ENGREF) à Nancy (France), ont passé six semaines au Canada durant cet été pour effectuer une recherche préliminaire et trouver la réponse à la question.

Dans le cadre de leurs études, Camille Garin, Gwénaelle Gibaud, Sophie Pitocchi et Eric Boittin ont passé trois semaines à la forêt modèle du Bas Saint-Laurent, près de Rimouski, au Québec et trois semaines à la forêt modèle de l’Est de l’Ontario, près Kemptville. Ils ont suivi de près les forestiers, les agronomes et d’autres techniciens dans leurs activités quotidiennes et, dans l’ensemble, ont appris sur les différents types d’activités et de projets entrepris par les forêts modèles canadiennes. Quel était leur but ? Obtenir des renseignements qui pourraient les aider à déterminer si la création d’une forêt modèle dans la région de la Lorraine (Nancy) est faisable.

« Avant de venir au Canada, nous n’avons entendu que des histoires négatives sur la façon dont les forêts sont gérées au Canada » a dit Camille. « Cette visite a été très instructive. » Les étudiants ont aussi constaté que bien que les deux forêts modèles visitées soient très différentes, leur personnel a la même motivation et la même détermination de mieux gérer les forêts modèles de leur région respective.

Les étudiants rédigent actuellement leur rapport et préparent un symposium, qui devrait se tenir en janvier 2005 à l’ENGREF, pour discuter en détail des enjeux des forêts modèles. On compte inviter, entre autres, les représentants de la toute nouvelle forêt modèle de Vilhelmina en Suède (lancée le 1er septembre 2004) — la première forêt modèle d’Europe.

La visite des étudiants au Canada a été précédée par une réunion qui a été organisée en mai 2004 à Paris par UNESCO et au cours de laquelle Peter Besseau du SRIFM a discuté, avec des professionnels forestiers, de la possibilité de créer une forêt modèle en France. La prochaine étape du processus de détermination de la faisabilité d’une forêt modèle française consistera en des échanges au niveau des professionnels et des praticiens entre le Canada et la France.

© 2019 Réseau international de forêts modèles

Ce site Web a été développé avec le soutien du gouvernement du Canada.