Améliorer la durabilité des collectivités grâce aux produits forestiers non ligneux (PFNL)

mai 12, 2014 | Written BY : admin_test

La Forêt modèle de Araucarias del Alto Malleco, au Chili, comporte une forte concentration d’arbres de l’essence Araucaria araucana, d’autres écosystèmes forestiers indigènes importants et une grosse population du peuple indigène Mapuche-Pehuenche. L’araucaria et son fruit, le piñon, jouent un rôle important dans la culture traditionnelle des Mapuche-Pehuenche.

De nombreux leaders communautaires ayant souligné le besoin de faire des recherches pour mieux comprendre l’importance socioculturelle de l’araucaria et du piñon, les travaux de la forêt modèle ont été axés sur les forêts d’araucarias et leur utilisation par les Pehuenche. Les premières activités de la Forêt modèle étaient axées sur l’inventaire de la forêt d’araucarias et l’évaluation de son état. Ce travail a révélé en particulier que le broutage par les bovins était un des principaux facteurs qui entravaient la régénération. D’autres activités étaient axées sur la détermination des propriétés physico-chimiques du piñon, y compris sa valeur nutritive. On a découvert que la noix était pauvre en graisses et riche en amidon. Cette information a été utilisée pour élaborer des normes pour des produits comme la farine et les biscuits.

La Forêt modèle a également facilité la participation de divers acteurs, en particulier les cueilleurs de piñon. Les résultats de la recherche ont été transférés aux cueilleurs et l’information culturelle des collectivités Pehuenche sur la cueillette et l’utilisation du piñon a été acquise en contrepartie. Ceci a été accompli principalement dans le cadre de « trawunes » ou réunions traditionnelles Mapuche. Une dernière composante a été la détermination et le développement des possibilités de commercialisation des produits du piñon, y compris la création de chaînes de valeur et de points de distribution. En 2005, le projet a remporté le Prix du bicentenaire attribué par le gouvernement chilien pour des initiatives remarquables par leur originalité, leur contribution au bien des collectivités locales et leur participation.

En s’appuyant sur ces réussites, la Forêt modèle a mis en œuvre récemment un projet axé sur un développement plus général des PFNL, y compris les champignons et les cynorrhodons. Financé par la Fondation pour l’innovation agraire, le projet a permis aux entreprises locales d’accéder à de l’information technique, de l’équipement et des matériaux pour améliorer la transformation des PFNL. Le projet renforce la capacité des producteurs locaux à créer de nouveaux produits et à les lancer sur les marchés régionaux, nationaux et internationaux. Un livre intitulé From the Forests of Alto Malleco to the Tables of the World a été publié. Il présente la mise en valeur, la diversification et la production des trois PFNL. Les activités de production des PFNL soutenues par la Forêt modèle font partie d’une initiative à long terme ayant pour but d’améliorer les moyens d’existence des membres de la collectivité locale, y compris les jeunes et les femmes, par la création de nouvelles sources de revenus tout en contribuant à la gestion durable de l’ensemble du paysage et des ressources naturelles de la région.

© 2019 Réseau international de forêts modèles

Ce site Web a été développé avec le soutien du gouvernement du Canada.