ARTICLE DOCUMENTAIRE – Le Centre régional des forêts modèles de l’Amérique latine et des Caraïbes

octobre 15, 2002 | Written BY : admin_test

LE 15 OCTOBRE 2002 – La création du Centre régional des forêts modèles de l’Amérique latine et des Caraïbes (CRFM-ALC) constitue le point culminant de nombreuses consultations régionales qui ont eu lieu au cours des 18 derniers mois, consultations qui visaient à consolider les activités croissantes des forêts modèles dans cette région et à préparer le terrain pour leur expansion. Au cours des trois prochaines années, le CRFM-ALC s’emploiera à doubler le nombre de pays participants (de trois à six) et à accroître le nombre de forêts modèles (de cinq à 11).

Le CRFM-ALC logera au bureau extérieur du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) à Santiago, au Chili, conformément à l’accord commun signé par le PNUD, le secrétariat du Réseau international des forêts modèles (SRIFM), l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), l’Argentine, le Canada, le Chili et la République dominicaine. Le fonctionnement du Centre sera confié à un personnel de quatre personnes sous la direction d’un conseil d’administration régional formé de représentants des pays et institutions partenaires.

La décision de créer un centre régional a été prise en grande partie en raison de la forte tendance à l’expansion continue des forêts modèles dans les pays de l’Amérique latine et des Caraïbes.  » Aux yeux du SRIFM et de ses partenaires régionaux « , affirme Peter Besseau, directeur exécutif intérimaire du SRIFM,  » le CRFM-ALC représente une évolution logique : un seul secrétariat international basé à Ottawa ne suffisait plus; il fallait un réseau décentralisé, plus efficace, pour permettre aux partenaires régionaux d’exercer une plus grande influence sur le plan des stratégies, de la gouvernance, des programmes, etc. Toutefois, le Centre ne limite aucunement le rôle que le SRIFM continuera de jouer; il demeure un important partenaire, voué au développement régional des forêts modèles. De fait, nous croyons que le CRFM-ALC aura pour effet de nous renforcer considérablement.  » Le CRFM-ALC fera office de fournisseur de services et d’organisme-ressource à l’appui des programmes nationaux des forêts modèles. Qui plus est, le CRFM-ALC sera chargé de la coordination, pour tout le réseau, des initiatives qui se dérouleront dans la région et sera le principal organisme responsable de la coordination des objectifs de croissance.

Au départ, le CRFM-ALC bénéficiera d’un financement de 1,8 million $US, pour trois ans, dont 1 million $US sera fourni par l’Agence canadienne de développement international (ACDI), 540 000 $US par les pays signataires et partenaires, et le reste pas le PNUD et la FAO.

Le Réseau international des forêts modèles (RIFM)

Lancé en 1992 lors du Sommet de la Terre à Rio, le RIFM favorise la collaboration multilatérale afin de faire progresser la gestion, la conservation et le développement durable de toutes les ressources forestières des principaux écosystèmes forestiers de la planète. Ce programme international a pour objectif premier de faire mieux comprendre l’aménagement forestier durable (AFD) et d’en encourager la pratique partout dans le monde.

Le RIFM travaille en collaboration avec des institutions et des pays intéressés à établir un réseau international de forêts modèles représentant les principaux écosystèmes forestiers du monde. Les forêts modèles font appel à des partenariats locaux pour instaurer, à l’échelle locale, une vision opérationnelle de l’AFD et mettre au point les outils et procédés voulus. Une forêt modèle est, évidemment, un espace physique (habituellement un bassin hydrographique ou un sous- bassin hydrographique), mais c’est aussi, ce qui importe encore plus, un processus favorisant l’interaction des intervenants tous centrés sur le même objectif, soit appuyer l’AFD en fonction d’au moins six caractéristiques déterminantes, notamment :

1. le principe du partenariat comme fondement;
2. un engagement avoué à l’égard de la durabilité;
3. un concept suffisamment vaste pour englober les aspects sociaux, environnementaux et économiques de l’AFD;
4. une structure de gouvernance qui permette à tous les intervenants de d’avoir une influence significative;
5. un programme de travaux qui tienne compte des intérêts des intervenants;
6. l’engagement de partager, de communiquer et de contribuer à la mise en réseau.

Au cours de la dernière décennie, l’approche des forêts modèles s’est avérée un outil très efficace, non seulement pour ce qui est des aspects techniques de l’AFD, mais aussi en ce qui concerne le développement. Ainsi, elle répond de façon concrète aux besoins humains essentiels dans des domaines comme la gouvernance et la société civile, la réduction de la pauvreté, les moyens d’existence durables et la protection des bassins hydrographiques – toujours en assurant des écosystèmes forestiers sains et durables et le développement durable des collectivités qui en sont tributaires. Cette approche exige en outre la participation significative des populations autochtones et d’autres groupes marginalisés lors des discussions et des prises de décisions sur la gestion des ressources forestières.

On s’attend à ce que, dans sa mise en application, l’approche des forêts modèles crée un lien fonctionnel entre la politique et les méthodes d’AFD en vue d’accélérer l’adoption d’innovations et de pratiques exemplaires dans ces deux domaines. À cet égard, les forêts modèles sont des moyens fort rentables de mettre en œuvre les programmes forestiers nationaux.

À l’heure actuelle, le RIFM comprend 19 forêts modèles dans 11 pays, outre les 11 sites que regroupe le Réseau canadien de forêts modèles. Le secrétariat du RIFM est hébergé au Centre de recherches pour le développement international (CRDI) du Canada; il est financé par le CRDI, l’ACDI, le Service canadien des forêts de Ressources naturelles Canada (SCF/RNCan) et le ministère des Affaires extérieures et du Commerce international (MAECI).

Voir l’article connexe sur le lancement du CRFM-ALC. [http://www.idrc.ca/imfn/nouvelles/RMFC_F.html]

Renseignements :

M. Juan Carlos Collarte, président, CRFM-ALC
Courriel : JCCollarte@seguroagricola.com

M. Peter Besseau, directeur exécutif intérimaire
Secrétariat du Réseau international des forêts modèles
Courriel : Pbesseau@idrc.ca

© 2019 Réseau international de forêts modèles

Ce site Web a été développé avec le soutien du gouvernement du Canada.