Les forêts modèles asiatiques vont de l’avant avec le projet de restauration du paysage forestier

juillet 21, 2014 | Written BY : admin_test

En Asie méridionale, il est estimé que 53 millions d’hectares de terres forestières nécessitent d’être remises en état afin d’aider à atténuer les changements climatiques, d’améliorer les moyens de subsistance, de protéger la biodiversité et de contribuer à la salubrité de l’eau et des aliments.

Le Réseau régional de Forêts Modèles en Asie (RRFM-Asie) a obtenu récemment un financement sur trois ans de l’Asia-Pacific Network for Sustainable Forest Management and Rehabilitation (APFNet) (Réseau Asie-Pacifique pour la gestion durable et la remise en état des forêts) afin de créer des sites de démonstration pour la restauration du paysage forestier. Le projet vise à accroître la capacité des intervenants dans quatre forêts modèles en Chine, en Thaïlande, aux Philippines et en Inde à apprendre et appliquer de saines techniques de remise en état des forêts en vue d’aider à atténuer les changements climatiques.

« Le RRFM-Asie pourra tirer profit de notre expérience de plus d’une dizaine d’années en vue d’appliquer l’approche de forêts modèles visant à renforcer la compréhension et la capacité de remise en état à l’échelle régionaleÈ, explique M. Jiang Chunqian, Ph.D., président du Réseau régional sis à l’Académie chinoise de foresterie à Beijing. Cela est important, car le fait d’aborder les facteurs fondamentaux de la dégradation des forêts nécessite de changer la conception des gens et leur mode d’interaction entre eux ainsi qu’avec leur milieu naturel. C’est la raison d’être des forêts modèles. »

Des approches de plantation par opposition à des approches de régénération naturelle assistée seront mises à l’essai, et les résultats pourront aider les responsables des orientations politiques à prendre des décisions concernant les techniques de remise en état et de gestion des terres les plus efficaces à utiliser. D’autres stratégies particulières de restauration, comme l’utilisation des espaces entre les arbres pour cultiver des cultures ou la sélection des essences pour les valeurs de la matière ligneuse et non ligneuse, seront étudiées et pourraient entraîner l’amélioration à plus long terme des moyens de subsistance pour les collectivités dépendantes des forêts. La formation, le réseautage, les voyages d’études et l’échange des connaissances constituent une partie essentielle du projet qui a obtenu l’appui de principe du bureau de l’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) Asie-Pacifique, de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) et d’autres importantes organisations internationales.

Le projet appuie directement l’objectif de la Coopération économique de la zone Asie-Pacifique (APEC) visant à repeupler 20 millions d’hectares dans toute l’Asie ainsi que l’objectif de reboisement du Défi de Bonn de 150 millions d’hectares à l’échelle mondiale, d’ici l’année 2020.

Pour plus d’informations, veuillez consulter le site web du APFNet (Asia-Pacific Network for Sustainable Forest Management and Rehabilitation)

© 2019 Réseau international de forêts modèles

Ce site Web a été développé avec le soutien du gouvernement du Canada.