Sauvegarde des forêts au Guatemala : L’approche communautaire de la Forêt Modèle Los Altos en matière de prévention des feux de forêt

juin 28, 2024 | Written BY : IMFN

La Forêt Modèle Los Altos, au Guatemala, utilise des techniques novatrices de prévention des incendies avec l’aide de partenaires locaux et nationaux et d’alliés de la coopération internationale afin de protéger les zones forestières contre l’augmentation des feux de forêt.

Le nom « Guatemala » vient du mot autochtone nahuatl qui signifie « terre aux nombreux arbres », soulignant la richesse des paysages forestiers du pays. Ces dernières années, les forêts du Guatemala, y compris dans les zones protégées, ont été fortement menacées par les feux de forêt, mettant en péril ces écosystèmes vitaux. En 2020 seulement, près de 1 400 feux de forêt ont été enregistrés dans le pays, dégradant plus de 78 000 hectares de terres. Pour s’attaquer à ce problème, la Forêt Modèle Los Altos a créé un réseau actif de prévention des incendies, composé de partenaires locaux et nationaux, qui coordonne les efforts visant à créer et à entretenir des tranchées coupe-feu afin de contenir la propagation des feux de forêt.

Qu’est-ce qu’une tranchée coupe-feu ? Une tranchée coupe-feu est une brèche dans la végétation qui sert de barrière pour ralentir ou arrêter la propagation des feux de forêt. Les tranchées coupe-feu sont créées en creusant une bande de 3 mètres de large à des endroits stratégiques autour d’une zone forestière.

« Mieux vaut prévenir que guérir »

Depuis 2010, la campagne de prévention des feux de forêt de la Forêt Modèle Los Altos a formé des dizaines d’experts locaux sur la façon de créer des tranchées coupe-feu chaque année pendant la saison sèche. La campagne collabore avec l’Institut national des forêts du Guatemala (INAB), les huit bureaux forestiers municipaux de la Forêt Modèle Los Altos et les stations de radio locales afin de diffuser de l’information sur l’efficacité de diverses approches de prévention des incendies. Ces approches comprennent la création de tranchées coupe-feu, la surveillance des points chauds et la gestion technique des pratiques agricoles de brûlis.

« Il ne s’agit pas seulement de diffuser de l’information », déclare Heraldo Escobar, coordonnateur de la Forêt Modèle Los Altos. « Notre campagne offre de la formation et de l’équipement aux pompiers locaux, ainsi que des allocations et des paiements pour les services écosystémiques aux participants locaux, afin de maximiser les incitatifs à l’engagement. »

Selon José Ranero, responsable de la protection des forêts à l’INAB, la campagne de prévention joue un rôle essentiel dans la conservation des forêts.

« Nous constatons l’impact positif de cette campagne et nous espérons qu’elle sera maintenue et renforcée dans les années à venir », a déclaré M. Ranero.

La campagne a également mis en place un système d’alerte précoce qui envoie des messages d’alerte en cas de feu de forêt imminent. Lorsque des points chauds potentiels sont détectés, en se basant sur la carte des points chauds de l’INAB, le système envoie des SMS automatisés à des personnes désignées qui prennent alors les mesures nécessaires pour confirmer ou infirmer le risque de feu de forêt.

« Si le risque est confirmé, les communautés ont largement le temps de réagir de manière proactive. Tout cela fait partie de l’approche  » Mieux vaut prévenir que guérir  » de la campagne », explique M. Escobar.

La campagne bénéficie du soutien financier du projet Uk’Uch Ixcanul d’Helvetas, du projet pour la chaîne volcanique centrale du Guatemala du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et du gouvernement du Canada par l’entremise de l’initiative RESTAURacción du Secrétariat du Réseau international de Forêts Modèles (RIFM).

« L’utilisation de tranchées coupe-feu et d’autres techniques de prévention des feux par la Forêt Modèle Los Altos est un exemple convaincant de la façon dont la résilience peut être atteinte grâce à la restauration du paysage forestier », affirme Richard Verbisky, Responsable du secrétariat du RIFM à Ottawa, au Canada.

À l’avenir, la campagne vise à plaider pour la réactivation du système national de prévention et de gestion des feux de forêt en tant qu’agence autonome qui s’engage et coordonne les agences gouvernementales et privées dans le secteur forestier.

 

En savoir plus sur la Forêt Modèle Los Altos

Visitez le site Web de la Forêt Modèle Los Altos (en espagnol)

« Assez brûlé ! Changeons les pratiques d’agriculture sur brûlis » (source : Prensa Libre, mars 2024 – en espagnol)

 

 

© 2022 Réseau international de forêts modèles

Ce site Web a été développé avec le soutien du gouvernement du Canada.