Forêt Modèle Margowitan

En bref

Des terres marginales, des moyens de subsistance faibles et des problèmes sous-jacents comme la dégradation de la forêt, les pénuries d’eau pendant la saison sèche et la pauvreté sont les principales difficultés auxquelles les habitants de la région font face. Dans une tentative de régler la situation en appliquant les principes de la gestion durable des forêts, la Forêt Modèle Margowitan a été créée avec Perhum Perhutani (une entreprise forestière de l’État) comme organisme responsable.

Paysage

Les ressources forestières dans la Forêt Modèle Margowitan sont composées de forêts de production, de forêts de protection et de réserves naturelles (qui comptent pour 20 % de la région boisée). Les forêts de production sont principalement situées dans les terres basses et sont dominées par le teck et l’acajou, alors que les terres hautes ont le pin et l’eucalyptus comme espèces dominantes. Le pin sert principalement à la production de résine, un produit forestier non ligneux de grande valeur.

L’agroforesterie, comme les systèmes d’agriculture intégrés, produit principalement du maïs, des arachides, du riz, du manioc, du soja et du porang (Amorphophalus sp.) comme cultures locales préférées. Récemment, le porang s’est fait connaître par la population locale pour le revenu qu’il génère grâce à la vente de sa fécule à l’étranger.

 

La Forêt Modèle est située dans le bassin versant sous-fluvial de Madiun où la zone desservie comprend des forêts dans les hautes terres et les basses terres. De nombreuses interventions ont été réalisées sur les terres afin d’augmenter la qualité de la zone desservie. La conservation du sol et la réhabilitation des terres (à l’intérieur et à l’extérieur de la région forestière) font partie des principales activités entreprises par les intervenants de la Forêt Modèle.

Partenariats

Il y a 4 municipalités à l’intérieur des frontières de la Forêt Modèle. Le nombre de villages dans chaque municipalité est de 198 à Madiun, 217 à Ngawi, 307 à Ponorogo et 235 à Magetan. La population dans ces régions est très élevée, en particulier dans la municipalité de Ponorogo où la densité de population atteint 1200 habitants par km2. Le besoin d’approches durables pour le développement économique des régions densément peuplées est donc particulièrement criant dans la Forêt Modèle.

La Forêt Modèle Margowitan est appuyée par un coordonnateur et quatre membres du personnel (couvrant les dossiers liés aux finances, à l’administration et aux communications). Toutes les dépenses et les contributions en nature proviennent de Perhum Perhutani, ainsi que des quatre (4) autorités locales.

Les principaux partenaires de la Forêt Modèle sont :

  • Perhum Perhutani (entreprise forestière appartenant à l’État);
  • le ministère de la Forêt;
  • les coopératives agricoles;

les municipalités de Madiun, Ponorogo, Ngawi et Magetan.

Durabilité

L’économie locale dépend largement de l’agriculture : des plantations de cannes à sucre, des rizières, des pêcheries et des activités dérivées de la forêt comme l’agroforesterie. Ces activités sont gérées en vertu du système de la gestion forestière collaborative, ou « PHBM » (Pengelolaan Hutan Bersam Masyarakat), en pratique depuis 2001.

Objectif stratégique :

  •  Établir une gestion durable des forêts avec les communautés forestières.

Actions clés en place qui devraient permettre d’atteindre ces objectifs:

  • Introduction de plantations de cultures commerciales de porang comme source de revenus durable et prometteuse pour les cultivateurs ruraux;
  • Implantation de programmes forestiers collaboratifs incluant des mesures assurant le partage des bénéfices, par l’entremise du PHBM;
  • Réalisation d’activités de formation et de sensibilisation sur les forêts et l’environnement avec des étudiants de tous les niveaux;
  • Mise en œuvre d’un processus de gestion forestière participatif dans la région de Perhutani, par l’établissement d’un mouvement écologique par la direction du gouvernement de Ponorogo, l’écologisation de 15 000 hectares de terres marginales dans les terres hautes, la réalisation d’ateliers locaux et régionaux de renforcement des capacités, et l’élaboration d’un système de suivi et d’évaluation.

Principaux impacts créés:

  • Gestion forestière participative;
  • Renforcement des capacités des communautés établies dans les villages forestiers;
  • Accréditation des forêts (normes FSC);
  • Réhabilitation des terres essentielles;
  • Mise en œuvre de systèmes d’agriculture intégrés;
  • Développement de produits forestiers non ligneux;
  • Développement de l’écotourisme.

 

Pays:

Indonésie

Région:

Java est

Aire (ha):

468,924

Affiliation régionale:

Réseau régional de Forêts Modèles – Asie

Année joignant le RIFM:

2004

Nombre d’habitants:

3,000,000

Coordonnées

Adresse courriel:

John Novarly, Directeur général

novarly_j@hotmail.com

 Les membres du RIFM sont partout dans le monde.
Explorez la carte ou utilisez la liste des sites pour obtenir de plus amples informations.

© 2019 Réseau international de forêts modèles

Ce site Web a été développé avec le soutien du gouvernement du Canada.