Forêt Modèle Hileia Baiana

En bref

Les forêts du biome Mata Atlântica occupaient toute la côte du Brésil. Actuellement, ces forêts sont parmi les milieux naturels les plus menacés de la planète et, par conséquent, ont un besoin urgent d’actions qui permettront de conserver, de restaurer et de valoriser leur biodiversité. Les forêts de Mata Atlântica sont composées de nombreux écosystèmes, classés selon les paramètres géographiques, politiques et phyto-sociologiques. La Forêt Modèle Hileia Baiana possède l’une des plus grandes espèces d’arbres de la planète. Le potentiel de biodiversité forestière du territoire, associé à sa diversité humaine et culturelle, fait de la Forêt Modèle Hileia Baiana un lieu de développement économique associé à la conservation des forêts et au développement rural.

Le plus grand défi auquel est confrontée la Forêt Modèle est de favoriser une identité forestière bio-diversifiée afin de promouvoir la restauration, la conservation et la production forestières liées à une gestion durable de l’environnement et de l’eau, ainsi qu’au développement économique au sein du territoire.

Paysage

À l’origine, la partie la plus méridionale de Bahía et le nord d’Espíritu Santo étaient couvertes de forêts tropicales denses, caractérisées par leur exubérance et leur richesse en espèces de plantes.

Il s’agissait du premier biome du Brésil à être exploité, et le Pau-brasil (Paubrasilia Echinata) a été le premier produit d’exportation du pays. Depuis, la région a subi une production intensive de bois ainsi que la déforestation pour établir l’élevage du bétail. Actuellement, les deux activités sont interdites, cependant elles persistent illégalement.

La production d’eucalyptus est le deuxième moteur de l’anthropisation du paysage, après l’élevage du bétail, et a été établie au XXIe siècle. D’autres cultures importantes sont le cacao, le café, la canne à sucre et le yucca. L’activité économique liée à la biodiversité forestière reste naissante, avec l’extraction de produits forestiers non-bois tels que le poivre rose et le Mangaba (Hancornia Speciosa).

Dernièrement, il y a eu une augmentation de la collecte des semences forestières et de la production de semis d’arbres par le programme Arboretum, impliquant dix communautés du territoire et contribuant plus de 500 espèces à la restauration forestière, augmentant ainsi la biodiversité des espèces produites dans les pépinières brésiliennes.

Partenariats

La Forêt Modèle Hileia Baiana est dirigée par le programme Arboretum. Ses travaux ont débuté à la mi-2019 et en sont actuellement à leur phase de structuration. Il vise à promouvoir une participation plus large des parties prenantes et à encourager les actions de la Forêt Modèle dans le territoire par le biais de projets spécifiques alignés sur les objectifs stratégiques de la Forêt Modèle.

Durabilité

Objectifs stratégiques :

  • Solidifier l’identité territoriale de la Forêt Modèle Hileia Baiana ;
  • Encourager la production forestière par l’entremise d’exemptions ou de paiements pour des services environnementaux de biodiversité et de certification de production associés à la conservation de la Forêt Modèle;
  • Restaurer les régions protégées associées avec certaines ressources forestières;
  • Développer des capacités technologiques;
  •  Échanger des connaissances et des expériences avec d’autres Forêts Modèles.

Actions clés en place qui devraient permettre d’atteindre ces objectifs:

  • Définir la gouvernance;
  • Développer un Site Web;
  • Planifier pour 2020-2021.

Pays:

Brésil

Région:

Mata Atlântica

Aire (ha):

2 463 534

Affiliation régionale:

Réseau Latino-Américain des Forêts Modèles

Année joignant le RIFM:

2019

Population:

638 000

Coordonnées

Courriel:

Natália Coelho Barbosa Albuquerque

natalia.albuquerque@florestal.gov.br

 Les membres du RIFM sont partout dans le monde.
Explorez la carte ou utilisez la liste des sites pour obtenir de plus amples informations.

© 2019 Réseau international de forêts modèles

Ce site Web a été développé avec le soutien du gouvernement du Canada.