Forêt Modèle Caçador

En bref

La création de la Forêt Modèle est née de la nécessité de revitaliser l’activité forestière sur le territoire de la municipalité de Caçador. L’implantation d’une législation restrictive pour la commercialisation des produits du bois a entraîné un manque d’intérêt des propriétaires fonciers pour les opérations forestières. La revitalisation de l’activité forestière est importante pour l’économie de Caçador puisque 52% de sa surface est recouverte d’Araucarias, ou « pins brésiliens », et de régions forestières.

Le principal défi de la Forêt Modèle Caçador est de promouvoir des alternatives sylvicoles impliquant la production durable de biens (produits forestiers ligneux et non ligneux), la valorisation des services procurés par la forêt par la recherche et la mise en œuvre de méthodes, techniques, et technologies basées sur la gestion forestière durable pouvant être adoptées par les propriétaires fonciers ruraux.

Paysage

Le territoire de la Forêt Modèle Caçador se situe dans la municipalité de Caçador. En général, la topographie y est irrégulière, regroupant des montagnes, des plateaux et des vallées. L’altitude moyenne du territoire municipal est de 1 000 mètres au-dessus du niveau de la mer (MANM), le point culminant est le district de Río Verde à 1 390 MANM et la partie la plus basse est la Rivière Antas avec 780 MANM. La température moyenne annuelle est de 16,3 ° C, et selon la classification climatique de Köppen-Geiger, le climat est classé comme climat tempéré subtropical humide.

La végétation indigène est composée des vestiges de la forêt ombrophile mixte (FOM) qui se trouvent à différentes phases de progression et de conservation, formés de plusieurs associations floristiques et d’arbres présentant des caractéristiques uniques dans les différentes régions. La forêt d’Araucarias ou « pins brésiliens » (Araucaria Angustifolia) est l’une des composantes principales de ces forêts. La FOM est moins fragmentée là où l’agriculture familiale prédomine, probablement en raison de l’utilisation traditionnelle de la terre par les agriculteurs familiaux dotés de systèmes de production qui entretiennent des liens étroits avec l’environnement naturel (Sonda 1996, Souza 2001, Bona et al. 2011). La zone protégée dans la région de cette municipalité est la Réserve forestière nationale de Caçador, d’une superficie de 710 hectares.

La région de la Forêt Modèle Caçador compte une population estimée à 77 323 habitants (IBGE, 2017), dont 11% appartiennent aux zones rurales et 89% aux zones urbaines. Les principaux secteurs qui participent au produit intérieur brut (PIB) sont l’industrie, les services et l’agriculture, pour un total de 664 millions de dollars US (IBGE, 2015). Le secteur agricole contribue à 13,5% du PIB total. Le sous-secteur agricole comprend notamment la culture de la tomate, du maïs et les cultures fruitières (raisins, pommes, pêches), entre autres. Dans la région de la Forêt Modèle Caçador, il y a 204 entreprises produisant du bois, des pâtes et papiers. Le niveau de pauvreté touche 36,3% de la population de la municipalité (IBGE 2012).

Partenariats

Les partenaires de la Forêt Modèle Caçador proviennent de différentes régions et institutions, représentant les différents intérêts qui coexistent sur le territoire, comprenant des chercheurs d’institutions publiques fédérales et d’État, des professionnels libéraux liés au secteur forestier, des professeurs et des étudiants des Universités, des entrepreneurs du secteur forestier / environnemental, des associés de coopératives agricoles et des fonctionnaires de la municipalité.

La Forêt Modèle Caçador a développé un modèle de gouvernance le moins bureaucratique possible, dans lequel quatre groupes de travail ont été mis en place, un pour chaque approche stratégique, avec un porte-parole par groupe. Les représentants des groupes et la gérance forment la « Direction de la Forêt Modèle Caçador ». Cependant, l’Assemblée générale est la plus haute autorité dans le processus de prise de décision de la Forêt Modèle.

Les projets accomplis au sein de la Forêt Modèle – bien qu’ils soient conformes au plan stratégique – sont réalisés de manière plus ou moins indépendante, sous la responsabilité du partenaire / de l’institution d’exécution. Le plan de travail et les sujets qui seront abordés dépendent également de l’obtention de ressources financières auprès des institutions.

Durabilité

Objectifs stratégiques:

  • Promouvoir la culture, les produits, les habitudes et les services de la Forêt Modèle Caçador;
  • Établir des modèles pour la gestion durable des ressources forestières de la Forêt ombrophile mixte (forêt d’Araucarias);
  • Renforcer le modèle de gestion durable des ressources en eau du paysage;
  • Définir des actions facilitant l’appropriation du concept et de la gestion de la Forêt Modèle Caçador.

Actions en clé en cours qui devraient permettre d’atteindre ces objectifs:

  • Cartographier l’utilisation et la superficie des terres dans le territoire de la Forêt Modèle;
  • Traiter et analyser l’inventaire forestier de la Forêt Modèle;
  • Mettre en place des systèmes agro-sylvicoles pour la production de bois;
  • Reboiser les zones dégradées au moyen de plantations de Yerba maté;
  • Assurer la prospérité de la foresterie en plantant des espèces rentables.

Pays:

Brésil

Région:

Municipalité de Caçador, état de Santa Catarina

Aire (ha):

98,429

Affiliation régionale:

Réseau ibéro-américain de Forêts Modèles

Année joignant le RIFM:

2013

Nombre d’habitants:

77,323

Coordonnées

Adresse courriel: Maria Augusta Doetzer Rosot – augusta.rosot@embrapa.br ; Mariana Soares Philippi – eng.amb.mariana@hotmail.com

 Les membres du RIFM sont partout dans le monde.
Explorez la carte ou utilisez la liste des sites pour obtenir de plus amples informations.

© 2019 Réseau international de forêts modèles

Ce site Web a été développé avec le soutien du gouvernement du Canada.