Forêt Modèle Araucarias del Alto Malleco

En bref

Il était important de créer la Forêt Modèle Araucarias del Alto Malleco sur ce territoire principalement pour sa couverture de forêts primaires (45% de son territoire), ainsi que pour ses prairies et buissons avec leur flore et leur faune indigènes respectives (35%), lesquels présentent plusieurs formations végétales qui mettent en évidence une forêt unique d’Araucaria (Araucaria araucania), ou « Pehuén » en langue Mapuche.

Il s’agit d’un espace naturel habité par d’innombrables communautés de peuples Mapuche-Pehuenche, ainsi que par des colons et des propriétaires terriens. Six unités appartenant au Système national des zones protégées (SNASPE) administré par la Société forestière nationale (CONAF) sont également incluses dans ce territoire. Géographiquement, le secteur est une chaîne montagneuse, sillonnée par de larges vallées qui donnent naissance à certains des plus importants bassins du sud du Chili (les rivières Bío-Bío et Toltén).

Tout cela offre une panoplie de grands défis à relever afin de promouvoir le développement durable pour assurer la protection paysage ancestral, mais aussi afin de permettre l’accès aux biens matériels sans détruire la nature. Les principaux objectifs de la Forêt Modèle Araucarias del Alto Malleco (BMAAM) comprennent : apprendre à appliquer la gestion intégrale des terres sur des parcelles qui sont généralement de petite taille; apprendre sur les produits forestiers non ligneux; appliquer les technologies de l’agriculture biologique et sous protection; améliorer les races de bétail pour une meilleure efficacité; et sensibiliser la population à la gestion du bois de chauffage, le combustible local.

Paysage

Le paysage de la Forêt Modèle Araucarias del Alto Malleco est représentatif du paysage montagneux de la région, caractérisé par des conditions climatiques rigoureuses et une présence variée de ressources naturelles dans des conditions de fragilité et de différents stades de conservation, mettant en évidence les forêts d’Araucaria, Lenga et Roble-Raulí, auxquelles s’ajoute une vaste zone de steppes naturelles et des zones complètement dénudées. Il est important de souligner l’importance de la zone représentée par la Forêt Modèle Araucarias del Alto Malleco en termes de génération d’importants flux d’eau qui se déversent à la fois dans la région Bío-Bío et la région d’Araucania.

Les principales activités productrices sont liées à la foresterie et à l’élevage. En particulier dans la région de Lonquimay, l’activité d’élevage comprend environ 120 000 têtes de bétail, dont près de la moitié sont déplacées vers des chaînes de montagnes ou des pâturages de gros bétail pendant la saison estivale, ce qui crée un impact important sur la durabilité des écosystèmes à travers la détérioration des sols, la diminution de la productivité des prairies et la régénération de la végétation. Curacautín met également l’accent sur les cultures agricoles, plus de 10% de la superficie étant consacrée aux cultures annuelles. Les activités de production associées à la forêt offrent des avantages, mais en même temps créent certains problèmes, ces derniers étant liés à la gestion inadéquate des ressources forestières ligneuses et à l’extraction massive de bois de chauffage à des fins énergétiques pour la consommation et la commercialisation, ce qui entraîne une dégradation continue de la forêt. Par ailleurs, la collecte de champignons et des pignons de pin (produits forestiers non ligneux) a acquis une certaine importance, appelant à un meilleur soin des forêts et à un plus grand contrôle et soutien de la part des entités forestières du pays.

Sur le plan de la structure sociale, le taux de vie rurale est remarquable: Lonquimay compte environ 70% de ruraux et Curacautín 30%.

Partenariats

Depuis le 5 juillet 2013, la Forêt Modèle Araucarias del Alto Malleco est structurée en association privée à but non lucratif régie par les dispositions du titre XXXIII du Premier livre du Code civil et par la loi n ° 20 500 sur les associations et la participation des citoyens à la gestion publique.

L’association de la Forêt Modèle Araucarias del Alto Malleco est composée de 14 partenaires issus de milieux différents, qu’ils soient ruraux ou urbains, pratiquant diverses activités économiques décrites ci-dessus. Tous les deux ans, un Conseil d’administration composé de cinq membres est élu démocratiquement (composé d’un président, un secrétaire, un trésorier et de deux administrateurs) et se réunit régulièrement. Une Assemblée générale des membres est organisée annuellement. Cette Assemblée est chargée d’approuver le Plan de travail présenté par le Conseil pour l’année suivante et de décider de l’intégration des nouveaux membres institutionnels. L’exécution du Plan de travail relève d’un Directeur général qui ne fait pas partie du Conseil mais qui agit comme conseiller et dont le salaire est financé par des subventions reçues d’organismes publiques.

Durabilité

Objectifs stratégiques :

  • Parvenir à une gestion durable des ressources, qui devrait être atteinte par la participation active de la communauté et des différentes parties prenantes et qui devrait également contribuer à l’amélioration des conditions de vie des habitants de la région;
  • Promouvoir la conservation et l’utilisation durable des ressources forestières et des écosystèmes associés, sur la base de l’autogestion par les communautés locales par le biais d’activités productives, culturelles, touristiques, de formation et de diffusion;
  • Maintenir et promouvoir l’environnement, la biodiversité et le développement durable en coopérant avec la planification territoriale.

Actions clés en cours qui devraient permettre d’atteindre ces objectifs:

En octobre 2002, la Forêt Modèle Araucarias del Alto Malleco s’est affiliée officiellement au Réseau international de Forêts Modèles. Ce fait est particulièrement important pour la collaboration sur certains projets de démonstration, l’interaction avec d’autres Forêts Modèles et la participation à des processus globaux tels que : l’élaboration et l’application d’indicateurs locaux de gestion durable des forêts et leur incorporation dans les activités du Réseau, et l’implication des peuples autochtones et des paysans dans la gestion et l’exploitation durable des ressources naturelles, et en particulier des forêts.

Antérieurement, la Forêt Modèle Araucarias del Alto Malleco a participé et / ou travaillé sur des projets et activités collectives tels que :

  • Production d’un dépliant d’informations sur l’expansion et la gestion des espèces exotiques présentes;
  • Programme de développement, de diversification et de chaîne de production reposant sur trois produits forestiers non ligneux (pignon de pin, morille et églantier);
  • Développement d’alliances stratégiques, augmentation des ressources et de la capacité organisationnelle;
  • Coordination d’un programme de formation en leadership pour la communauté locale;
  • Reboisement avec Araucaria araucania sur les terres des petits propriétaires;
  • Participation à l’appel de propositions pour l’établissement du nouveau plan de gestion de la réserve forestière de Malalcahuello.

Principaux impacts créés:

  • L’alliance stratégique établie par la Forêt Modèle Araucarias del Alto Malleco et le Programme de gestion durable des forêts primaires génèrent des impacts importants en termes de gestion des forêts primaires, orientés vers les forêts plus jeunes ou renouvelables, ce qui permet d’obtenir de meilleurs rendements que la gestion des forêts plus âgées. La formation des propriétaires vers une gestion durable de leurs ressources est un élément important qui a caractérisé ce programme.
  • Lors de la mise en œuvre du projet du Fonds pour l’environnement mondial « Communautés méditerranéennes durables », des capacités et des fonctions novatrices ont été installées dans les communautés rurales des secteurs de Ránquil, Llames, Captrén et Mandchourie.
  • De nombreuses parties prenantes, participants et bénéficiaires ne se connaissaient pas, même en étant voisins. Aujourd’hui, ils sont unis par des relations commerciales et amicales, ce qui a ouvert une voie harmonieuse pour les activités de BMAAM; le peuple Pehuenche est maintenant lié à des entrepreneurs, des institutions à de petits propriétaires terriens et des municipalités à la population.

En apprendre davantage sur la Forêt Modèle Araucarias del Alto Malleco:

Suivez la Forêt Modèle Araucarias del Alto Malleco sur Facebook (page en espagnol)

Note web PNUD-Chili: Comunidades rurales de La Araucanía ejecutarán tres proyectos de desarrollo sostenible con apoyo del PNUD (en espagnol)

Page web du PNUD-Chili: Comunidades Mediterráneas Sostenibles (en espagnol)

Note web du ministère de l’Environnement du Chili: Ministro Badenier inauguró proyecto GEF destinado al desarrollo de emprendimiento locales en la zona mediterránea de nuestro país (en espagnol)

Note web du ministère de l’Environnement du Chili: Habitantes de Lonquimay reciben capacitación en elaboración de productos no madereros del bosque nativo (en espagnol)

Pays:

Chili

Région:

Communes de Curacautín et de Lonquimay, province de Malleco, région de la Araucanía

Aire (ha):

550 000

Affiliation régionale:

Réseau latino-américain de Forêts Modèles

Année joignant le RIFM:

2002

Nombre d’habitants:

30 000

Coordonnées

Adresse courriel:

Cristian Parra (Président) Canondelblanco@gmail.com

Uta Hashagen (Adjointe administrative) loncopatagoniahorse@gmail.com

Site web: Suivez la Forêt Modèle Araucarias del Alto Malleco sur Facebook

 Les membres du RIFM sont partout dans le monde.
Explorez la carte ou utilisez la liste des sites pour obtenir de plus amples informations.

© 2019 Réseau international de forêts modèles

Ce site Web a été développé avec le soutien du gouvernement du Canada.