Forêt Modèle Noroeste de Olancho

En bref

Les municipalités du Nord d’Olancho produisent du bois d’œuvre depuis des décennies. L’utilisation de ce produit a été principalement réalisée par les industries du bois, ce qui a provoqué un désaccord dans toutes les communautés de la région, parce qu’il a été considéré que l’extraction de ce bois éliminait les avantages durables aux communautés.

Cette situation a culminé en 2008 et la « Marche pour la vie », grâce à laquelle, des changements ont été apportés à la loi actuelle sur la foresterie, ce qui a donné comme résultats la protection des aires protégées et de la vie sauvage. En plus, l’attribution de zones forestières nationales à des communautés organisées a permis de les inclure dans un modèle de foresterie communautaire. Bien que l’attribution des superficies ait été envisagée dans la loi sur les forêts, les communautés ne faisaient pas entièrement confiance à l’institution qui régissait la politique forestière du pays (National Forestry Institute-ICF), ce qui a fait que l’attribution des superficies soit devenue difficile.

La Forêt Modèle Nor Oeste de Olancho regroupe des représentantes et représentants de divers secteurs, dirigés par l’église catholique de Salamá Olancho et appuyés par les organisations de base des municipalités, en particulier les Bureaux responsables de la gestion l’eau. La Pastoral Social CARITAS et l’ICF ont également contribué. Avec la création de la Forêt Modèle, il a été possible d’accepter les communautés locales et les gouvernements pour l’attribution des zones nationales du Nord d’Olancho, en particulier dans les municipalités de Guata, Manto, Jano et El Rosario.

La structure de cette Forêt Modèle est unique dans la mesure où elle possède une Direction régionale et des Directions municipales, dont l’ICF est membre, mais qui ne prend pas de décisions concernant le travail de la Forêt Modèle. Il constitue plutôt l’un des principaux alliés stratégiques, agissant en tant que garant et principal interlocuteur pour la réalisation des objectifs proposés.

Paysage

Le territoire de la Forêt Modèle Nor Oeste de Olancho est soumis à un régime de gestion durable des forêts par le biais de plans de gestion administrés par le CCI. Ces Plans décrivent que les peuplements de cette forêt consistent (dans une proportion plus ou moins importante) d’arbres de tous âges et de toutes tailles, de produits de sélection naturelle, de l’influence des incendies de forêt, des ravageurs, des maladies et des pratiques de pâturage incontrôlables.

L’objectif de la gestion forestière dans la Forêt Modèle de Nor Oeste del Olancho est de garantir la permanence des zones forestières en termes d’extension et de composition. Cet objectif sera atteint grâce à la gestion et à l’utilisation du couvert forestier, sans réduire de manière significative les possibilités économiques de production permanente de biens et de services forestiers et des ressources naturelles en général. Cela vise à assurer la conservation et la stabilité de l’écosystème, de la biodiversité et du patrimoine forestier, avec la participation active de sa population qui habite les terres nationales du Nord du département d’Olancho.

En ce qui concerne la production agricole, les habitants de cette région se consacrent sommairement à l’agriculture migratoire, en particulier dans la production de céréales de base (maïs et haricots) et, à une plus petite échelle, du café et de l’élevage. Dans cette zone géographique, la partie supérieure des bassins du Río Aguán et du Río Telica est située, là où le fleuve Aguán se jette dans l’océan Atlantique. Les principales sources de revenus des habitants de cette zone sont, par ordre d’importance, les suivantes : la production de céréales de base, le café, l’élevage et l’agroforesterie, en mettant l’accent sur la production de bois et de résine de pin.

Partenariats

La structure de la Forêt Modèle de Nor Oeste à Olancho est composée d’une Assemblée générale regroupant différents représentants d’organisations communautaires. En dessous se trouve la Direction régionale, dont le siège social est situé dans la municipalité de Salamá. La Direction régionale est composée de membres des directions municipales (qui sont les mêmes comités de protection des forêts municipales – COMUPROFOR de Salamá, Jano, Guata, Manto, Silca, La Unión et El Rosario), et qui sont élus en Assemblée générale. Les comités municipaux de soutien sont organisés dans chaque municipalité en fonction des besoins ressentis ou pour résoudre les problèmes spécifiques qui s’y présentent.

Les principaux partenaires de la Forêt Modèle sont l’ICF, la Paroisse de Salamá, le Ministère social de Caritas, la Fondation PROLANCHO et le Centre agronomique tropical de recherche et d’éducation (CATIE), ce dernier fut le principal créateur de cette Forêt Modèle.

Les décisions sont prises de manière démocratique et approuvées par l’Assemblée générale dans certains cas, et par la Direction régionale et les Directions municipales, en autres.

La responsabilité de l’élaboration et de l’exécution du plan de travail incombe à la Direction régionale, avec l’appui des différents partenaires. Pour cela, la coordination avec les gouvernements locaux est encouragée, car elle soutient les activités à accomplir qui sont très importantes pour le développement des municipalités.

Durabilité

Objectifs stratégiques :

  • Renforcer les organisations de la Forêt Modèle;
  • Promouvoir l’allocation de zones communautaires par le biais de contrats de gestion de forêts communautaires;
  • Renforcer les capacités des communautés en matière de gestion des ressources naturelles, par le biais de processus de formation accompagnés de processus de production;
  • Encourager la participation des propriétaires privés à une gestion forestière responsable, y compris la participation des communautés;
  • Promouvoir la participation des municipalités à la gestion de leurs forêts.

Actions clés en place qui devraient permettre d’atteindre ces objectifs:

  • Accompagnement dans la gestion de la reconnaissance des micro-bassins et du développement / de l’exécution des plans d’actions;
  • Gestion et suivi de l’attribution d’une zone communautaire nationale appelée L’Estancia, municipalité de Guata, département d’Olancho;
  • Réalisation de rencontres d’informations et de formation sur l’exploitation minière, la foresterie communautaire et l’appui à la gestion de leurs forêts;
  • Formation en matière de lutte contre les incendies de forêt, de restauration et de gestion des conflits;
  • Coordination pour la réactivation et le fonctionnement des Comités de protection des forêts de communautés (COMUPROFOR) et appui à la préparation des plans de travail et à leur exécution;
  • Coordination des activités liées à la problématique environnementale des municipalités avec les Directions municipales et encouragement à l’attribution de zones communales.

Principaux impacts créés:

  • Déclaration de la micro-bassine Quebrada El Zapote.
  • Définition de la gouvernance sur le territoire des 7 municipalités qui composent la Forêt Modèle.
  • Audit social forestier.

 

Pays:

Honduras

Région:

7 municipalités du Nord-Ouest d’Olancho (Salamá, Jano, Guata, Manto, Silca, La Unión et El Rosario)

Aire (ha):

287 772

Affiliation régionale:

Réseau Latino-américain de Forêts Modèles

Année joignant le RIFM:

2016

Population:

56 989

Coordonnées

Courriel: 

bmnoo2013@gmail.com

Milton Renaldo Lanza

Courriel : miltonlanza2@yahoo.com

Cellulaire : +504 9709-1305

Roxana Yamilet Torres

Courriel : roxytorres27@gmail.com

Cellulaire : +504 9672-0218

 Les membres du RIFM sont partout dans le monde.
Explorez la carte ou utilisez la liste des sites pour obtenir de plus amples informations.

© 2019 Réseau international de forêts modèles

Ce site Web a été développé avec le soutien du gouvernement du Canada.