Forêt Modèle Kodagu

En bref

Le district de Kodagu en Inde est un petit point chaud de biodiversité à l’intérieur des Ghâts occidentaux, eux-mêmes reconnus par l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) pour leur biodiversité exceptionnelle. 80 % du district est boisé – ce qui en fait l’un des districts les plus densément boisés du pays. Cette région fragile du point de vue écologique est menacée par l’augmentation de la pression anthropique sur ses ressources naturelles.

La pression a entraîné des problèmes liés à:

  • la dégradation des forêts naturelles;
  • la perte de densité et de diversité des arbres dans les agro-forêts;
  • la perte de biodiversité dans l’écosystème aquatique et l’épuisement des ressources en eau souterraine;
  • l’instabilité économique et les répercussions sur les moyens de subsistance;
  • le manque de connaissances et de sensibilisation en lien avec les problèmes environnementaux;
  • l’augmentation des conflits entre humains et animaux;
  • la marginalisation des collectivités autochtones en raison de l’attention inappropriée portée sur leurs moyens de subsistance et sur la crise socio-économique résultante;
  • la dégradation des terres communautaires, dont les bois sacrés.

La Forêt Modèle Kodagu fut établie en 2000 par un groupe d’intervenants locaux, en vue de mettre en œuvre des programmes efficaces et opportuns pour la conservation du paysage forestier et la protection de cet écosystème fragile et essentiel à la survie de nombreuses espèces.

Paysage

Les collines et les vallées de la région de la Forêt Modèle Kodagu sont couvertes de forêts denses allant de forêts desséchées à des forêts de feuillus humides et des forêts sempervirentes. 63 % des espèces d’arbres à feuillage persistant connues dans la région sont endémiques. La diversité des forêts offre une variété d’habitats pour une foule de mammifères, d’oiseaux et de reptiles. Pour protéger ces diverses espèces, trois refuges fauniques (Talacauvery, Pushpagiri et Brahmagiri) et un Parc national (Nagarhole) ont été créés.

Kodagu est l’un des plus petits districts de Karnataka avec une aire de 410 600 hectares. Recouvrant les collines des Ghâts occidentaux, il reçoit généralement des précipitations de 3000 mm par année, réparties sur une période de six mois, allant des moussons du sud-ouest de juin à septembre, en plus des pluies cycloniques de l’est de novembre à décembre.

Le district de Kodagu avec ses forêts et sa faune, ses monuments et rivières, ses cours d’eau et refuges, ses plantations, pâturages et collines, est un endroit riche en ressources naturelles et un petit point chaud de biodiversité.

Le district est le plus grand producteur de café du pays et génère de précieuses retombées; le système agroforestier du café et les services écologiques qu’il procure sont d’une richesse sous-estimée au pays.

Le riche héritage des gens de Kodagu, la terre, la culture et la beauté naturelle abondante encourage chaque visiteur à protéger ce paysage.

Kodagu est la terre d’un bon nombre de collectivités. Même si les Kodavas sont le principal groupe ethnique, les Gowdas, les Brahmines, les Chrétiens et les Jaïns habitent aussi la région. Mis à part ces collectivités, des tribus comme les Yeravas, les Kurubas, les Airies et les Kudiyas qui sont considérés comme les premiers colons de la région vivent aussi à Kodagu. Les musulmans de la côte du Malabar, les Mapilles, sont aussi présents depuis plusieurs années en tant que commerçants.

Les Kodavas vénèrent leurs ancêtres. Ils préservent la tradition pour le service militaire et il n’est pas rare de trouver un Kodava dans les échelons les plus élevés des services de défense du pays.

Partenariats

Les partenaires de la Forêt Modèle du Kodagu comprennent :

  • Le Forum de scientifiques agricoles de Kodagu (ASFK – Agricultural Scientists Forum of Kodagu);
  • Le Centre d’éducation environnementale, Ahmedabad;
  • L’Office du café, Bangalore;
  • Le Collège de foresterie, Ponnampet
  • La Société de la faune Coorg, Madikeri( Coorg Wildlife Society);
  • La compagnie de café Skanda, Bangalore;
  • Tata Coffee Ltd, Pollibetta;
  • Forest First Samithi;
  • Forum de la communauté de Green Village;
  • Forum de la communauté de River Side;
  • Forum de la communauté de Valley Dew.

Durabilité

Objectifs stratégiques :

  • Améliorer l’intégrité des écosystèmes de la forêt à Kodagu par la promotion et l’application des principes de la gestion durable des forêts dans les bois sacrés, les aires protégées, les propriétés privées et les terres publiques;
  • Favoriser le développement socio-économique des collectivités à l’intérieur de Kodagu;
  • Augmenter la sensibilisation et l’éducation du public sur la durabilité et d’autres problèmes environnementaux à Kodagu et dans les Ghâts occidentaux;
  • Améliorer la participation de la communauté dans la gestion et la conservation des ressources et du paysage;
  • Communiquer les connaissances et l’expérience dans la gestion durable des forêts via les partenariats avec d’autres organisations.

Actions clés en cours qui devraient permettre d’atteindre ces objectifs:

  • Le renouvellement biologique des mandarines Coorg par des essais à de multiples emplacements en tant que tentative pour faire revivre les mandarines Coorg, une culture qui a une importance historique;
  • Mise en œuvre du programme de fondation communautaire de la Forêt Modèle de Kodagu pour les communautés autochtones du district, permettant la mobilisation de capital pour des investissements durables et respectueux de l’environnement.
  • Réalisation d’une étude sur les paiements pour services environnementaux (PSE) en collaboration avec les intervenants, afin d’élaborer une politique adéquate à être formulée par le gouvernement.

Principaux impacts créés:

  • Le reboisement des rives herbeuses dans le refuge faunique de Talacauvery en utilisant le concept d’écorestauration et une approche coopérative;
  • La publication de « Land Tenures, Land Holdings, Tree Rights of Kodagu », offrant des renseignements, de possibles solutions et des mesures pour répondre à plusieurs problèmes locaux liés à l’utilisation des terres et aux ressources naturelles;
  • La restauration des bois sacrés par la participation des intervenants;
  • La réalisation d’un projet sur les données spatiales par le Collège de foresterie de Ponnampet (l’étude caractérise les changements de l’aménagement du territoire du district de Kodagu pendant la période 2005-2015, durant laquelle il y a eu quelques changements désirables liés à l’utilisation des terres et quelques changements indésirables en termes de durabilité du paysage);
  • Réalisation d’essais pour atténuer les conflits entre humains et éléphants en utilisant une clôture solaire et des tranchées à l’épreuve des éléphants. (L’essai pour creuser des tranchées à l’épreuve des éléphants a été considéré plus efficace à comparer à l’utilisation des clôtures à alimentation solaire puisqu’elles ont besoin de plus d’entretien, en particulier lorsque les conditions météorologiques sont humides, et aussi en raison de la dégradation régulière par les éléphants. L’essai pour l’installation de traverses de chemin de fer pour atténuer les conflits entre les humains et les éléphants sur une base permanente est aussi mis en œuvre.)

Pour en apprendre davantage sur la Forêt Modèle Kodagu

Article: Community-linked conservation using Devakad (sacred groves) in the Kodagu Model Forest, India (en anglais)

Pays:

Inde

Région:

District de Kodagu, état de Karnataka

Aire (ha):

410,600

Affiliation régionale:

Réseau régional de Forêts Modèles – Asie

Année joignant le RIFM:

2005

Nombre d’habitants:

554,519

Coordonnées

Adresse courriel: 

kmftpnpt@gmail.com

kodagu_mf@yahoo.co.in

Site web: http://www.kmft.in/

 Les membres du RIFM sont partout dans le monde.
Explorez la carte ou utilisez la liste des sites pour obtenir de plus amples informations.

© 2019 Réseau international de forêts modèles

Ce site Web a été développé avec le soutien du gouvernement du Canada.