Forêt Modèle Balkhila

En bref

Le Bassin de la Rivière Balkhila est situé dans la partie supérieure du Bassin du Gange, dans le nord de l’Inde. Descendant abruptement de 4 000 m d’altitude, c’est l’un des nombreux bassins fragiles de l’Himalaya. La Région de l’Himalaya indien est menacée par les changements dans l’utilisation des sols, la pollution, la fonte accélérée des glaciers, les inondations, les glissements de terrain, la rareté de l’eau, la déforestation et la perte de biodiversité. Ces conditions inquiètent de plus en plus les communautés locales de la région puisqu’elles occasionnent une diminution dans le bois-énergie, la nourriture et la disponibilité de l’eau. Cette situation est d’autant plus alarmante que la détérioration se voit accélérée par les changements climatiques et les problèmes qui y sont associés.

Plus que jamais, la Région de l’Himalaya indien nécessite une approche de gestion du paysage qui tienne compte de la vulnérabilité de la région et de la nécessité de protéger l’environnement. La Forêt Modèle Balkhila a été créée dans le but d’améliorer la résilience et de renforcer les capacités d’adaptation des principaux intervenants locaux, par le développement de stratégies d’adaptation et d’atténuation basées sur le paysage, ainsi que par la promotion d’options de moyens de subsistance durables.

Paysage

La Forêt Modèle Balkhila comprend principalement des forêts, des terres cultivées, des pâturages, des plans d’eau, des zones enneigées et des zones habitées. Il y existe cinq types de forêts abritant une grande biodiversité, tant animale que végétale. Le bassin versant comprend 25 villages, les villes de Gopeshwar-Chamoli et est le berceau du célèbre mouvement Chipko.

L’utilisation des ressources y est basée sur la nature et l’économie des villages est principalement agraire. L’agriculture dans la région dépend beaucoup des précipitations, étant donné l’insuffisance des installations d’approvisionnement en eau, et est principalement confinée dans des dépressions, le long de pentes douces et de côtés de vallées, là où les sources d’eau et les conditions du sol sont plus favorables. Les habitants de la région sont autonomes pour leurs besoins en céréales. La transformation des zones de broussailles et de pins à faible densité est remarquable. Les principales cultures sont le riz, le blé, une variété de légumineuses et de millet, et les principaux légumes et fruits comprennent les pommes de terre, les citrouilles, les concombres et les aubergines.

Les communautés extraient des forêts du fourrage, du bois de chauffage et du bois d’œuvre. Au cours des dernières décennies, la pression exercée sur les forêts s’est considérablement accrue. La terre se fragmente de plus en plus, la biodiversité diminue et l’émigration des jeunes à la recherche d’emplois et de moyens de subsistance augmente.

Les communautés villageoises de la région ont été impliquées dans un regroupement de foresterie communautaire connue sous le nom de Van Panchayats (VP); les zones forestières sont maintenant gérées par les communautés et font partie du réseau de forêts protégées. Les habitants de la région dépendent fortement sur le VP pour extraire du fourrage, du bois-énergie, du bois d’œuvre et des produits forestiers non ligneux.

En milieu rural, il est absolument nécessaire de renforcer le pouvoir du VP et de ses membres élus pour assurer une meilleure gestion des ressources naturelles et des moyens de subsistance. Un Van Panchayat fort peut servir d’épine dorsale à un village s’il contribue suffisamment à la subsistance des personnes qui y vivent. Son fonctionnement efficace peut même conduire à la formation de nouvelles communautés.

Partenariats

Une table ronde pour résoudre les problèmes d’eau dans l’Himalaya indien a été créée et est actuellement utilisée comme plateforme multipartite de la Forêt Modèle Balkhila. Elle rassemble des agences gouvernementales, des ONG, des instituts de recherche, des organisations de la société civile et d’autres intervenants importants qui travaillent déjà sur diverses questions environnementales importantes pour la région.

Les organisations partenaires de la table ronde sont :

  • Union internationale pour la conservation de la nature (UICN)
  • Département des forêts d’Uttarakhand
  • B. Pant National Institute of Himalayan Environment & Sustainable Development
  • Dasholi Gram Swaraj Mandal (DGSM, groupes communautaires locaux)
  • Fondation indienne pour l’environnement et la santé

Divers organismes sans but lucratif du Bassin de la Rivière Balkhila tels le Centre de développement rural et de la jeunesse d’Uttaranchal (CDRJU) et la Fondation pour le développement local pan-himalayen (développement des communautés de travail) collaborent avec les partenaires de la Forêt Modèle pour implanter le programme d’activités.

La table ronde se concentre sur quatre champs d’activités :

  1. Diversité et réseaux – de l’économie, des moyens de subsistance et de la nature;
  2. Infrastructure durable – utilisation de portefeuilles associant une conception et un fonctionnement appropriés d’infrastructures aménagées et de l’infrastructure naturelle des bassins versants;
  3. Auto-organisation – à travers une gouvernance participative et avec des institutions adaptatives;
  4. Apprentissage – à partir d’une meilleure information et d’un renforcement des capacités.

Durabilité

Objectifs stratégiques:

  • Améliorer la résilience des communautés face aux changements climatiques en réévaluant les rôles, les responsabilités et les relations entre les institutions, combiné à une planification participative intégrant les priorités de la communauté, la gestion des bassins versants, l’innovation dans les moyens de subsistance et la conservation de la biodiversité.

Actions clés en cours qui devraient permettre d’atteindre ces objectifs:

  • Favoriser les alliances stratégiques avec tous les principaux intervenants;
  • Programmer un renforcement des capacités pour les communautés;
  • Introduire des solutions locales innovantes;
  • Gérer efficacement les ressources naturelles en impliquant les communautés;
  • Augmenter les opportunités de génération de moyens locaux de subsistance; et
  • Améliorer les rapports avec le marché.

Impacts souhaités:

  • Augmentation de la résilience de la communauté face aux impacts des changements climatiques;
  • Réduction de la pression sur les forêts et reconnaissance accrue des avantages de la biodiversité;
  • Amélioration de la sécurité alimentaire et des moyens de subsistance;
  • Responsabilisation des communautés dans la région en améliorant leurs compétences et leurs connaissances; et
  • Renforcement des institutions communautaires.

Pour en apprendre davantage sur la Forêt Modèle Balkhila :

Biogas for better forests and livelihoods: Experience from Balkila Watershed in Uttarakhand, India (Nouvelle web de l’UICN – en anglais seulement)

Local women’s group trained in community nursery management in Uttarakhand, India (Nouvelle web de l’UICN – en anglais seulement)

IUCN organises community workshop on organic farming for farmers in Uttarakhand,  India (Nouvelle web de l’UICN – en anglais seulement)

Revival of Traditional Watermills in Indian Himalaya (Nouvelle web de l’UICN – en anglais seulement)

Pays:

Inde

Région:

Région himalayenne

Aire (ha):

16,000

Affiliation régionale:

Réseau régional de Forêts Modèles – Asie

Année joignant le RIFM:

2019

Nombre d’habitants:

7,600

Coordonnées

Adresse courriel: js.rawat@iucn.org   vipul.sharma@iucn.org 

Our global network
Explore the map or search the list for locations and further details.

© 2019 Réseau international de forêts modèles

Ce site Web a été développé avec le soutien du gouvernement du Canada.