Le Secrétariat du Réseau méditerranéen de Forêts Modèles déménage en Toscane, Italie

mai 07, 2019 | Written BY : IMFN

Durant la rencontre biennale du Réseau méditerranéen de Forêts Modèles (RMFM), tenue au Liban du 1er au 4 avril, le Secrétariat régional du RMFN a officiellement été transféré de la région Castilla y León en Espagne à la région de la Toscane en Italie.   

Réunion du RMFM au Liban, 1-4 avril 2019. Photo: Pilar Valbuena.

Réunion du RMFM au Liban, 1-4 avril 2019. Photo: Pilar Valbuena.

Le Secrétariat du Réseau international de Forêts Modèles souhaite remercier l’Espagne, et spécialement Cesefor, pour leur leadership et nombreuses contributions au cours des 11 dernières années à titre de Secrétariat du RMFM. Nous reconnaissons le travail incroyable réalisé par Cesefor afin de faire croître le Réseau méditerranéen, passant d’un site (Urbión dans la région de Castilla y León) à ce qu’il est aujourd’hui, soit un réseau florissant de sept Forêts Modèles dans six pays.

Nous sommes très enthousiastes à l’idée collaborer avec la région de la Toscane à qui nous souhaitons la bienvenue. La Toscane est une alliée forte, et une voix importante, tant pour les Forêts Modèles de la Méditerranée que pour le Réseau international, avec sa dynamique Forêt Modèle Montagne Fiorentine, championne des solutions durables pour la diversification économique, et l’initiative Media Valle dell’Aterno, qui pourrait être la deuxième Forêt Modèle d’Italie.

La rencontre biennale, organisée par Cesefor, fut aussi l’occasion pour les représentants des Forêts Modèles de la Méditerranée et du Nord de l’Europe, des membres du Partenariat de collaboration sur les forêts méditerranéennes ainsi que les représentants d’organisations alliées de partager les avancées des activités qu’ils réalisent au niveau local et de travailler ensemble pour identifier des priorités régionales d’intérêt commun. La vingtaine de participants, provenant de 10 pays, ont pu identifier des synergies dans différents domaines, tels : la production et la mise en marché de produits forestiers non-ligneux, les initiatives de développement économique durable, l’amélioration de la collaboration entre les aires protégées, l’industrie et l’application de la recherche pour l’amélioration des pratiques de gestion des ressources naturelles. Étant donné la diversité et la complexité de la région, les participants ont conclu que des efforts bilatéraux étaient nécessaires afin d’assurer l’avancée dans ces domaines, en plus d’offrir une approche plus pratique.

Pour plus d’information, veuillez contacter Toni Ventre

 

© 2019 Réseau international de forêts modèles

Ce site Web a été développé avec le soutien du gouvernement du Canada.