Devenir Membre

Le statut de membre du RIFM offre ce qui suit :

  • L’accès à une communauté mondiale dynamique qui partage des connaissances, collabore à la recherche et à l’échange d’idées et d’expériences aux échelles locale, régionale et internationale.
  • Un leadership en matière d’établissement de consensus inclusifs, novateurs et équitables pour la gestion durable des paysages forestiers et des ressources naturelles.
  • Un terrain d’essai pour les programmes forestiers nationaux et les priorités (comme REDD+ ou d’autres) pour l’expansion à l’intérieur et au-delà des limites des forêts modèles.
  • Des possibilités d’accélérer les progrès vers la réalisation des engagements internationaux comme l’Accord de Paris, les Objectifs de développement durable, les Objectifs d’Aichi pour la biodiversité et l’Objectif de neutralité en matière de dégradation des terrains.

Pour adhérer au RIFM, une proposition de forêt modèle et un plan stratégique à l’appui doivent être remplis et approuvés par le Secrétariat du RIFM et le réseau régional de la région concernée. Communiquez avec nous pour obtenir des conseils et du soutien sur les activités suivantes :

1. IDENTIFIER SA FORÊT MODÈLE

Une Forêt Modèle est un paysage qui représente une gamme de valeurs et d’enjeux dans une région géographique comprenant des forêts, des terres agricoles, des rivières et des lacs, des villes et des villages, des zones protégées et d’autres caractéristiques du paysage. Pour aider à déterminer les valeurs et les enjeux des intervenants concernés, il faut expliquer pourquoi une limite géographique particulière est choisie.

2. CONVOQUER SON GROUPE D’INTERVENANTS

Les intervenants de la Forêt Modèle sont des particuliers, des groupes et des institutions qui s’intéressent à la gestion des ressources et aux priorités de la Forêt Modèle, qui sont touchés par elles ou qui peuvent influer sur elles. Ces intervenants peuvent résider ou non dans les limites physiques d’une Forêt Modèle. On s’attend à ce que les intervenants changent avec le temps à mesure que les enjeux, les besoins et les programmes évoluent. Les intervenants habituels comprennent les gouvernements, les collectivités et les peuples autochtones, les entreprises du secteur privé, les ONG et les établissements universitaires ou de recherche.

3. PRÉPARER UN PLAN STRATÉGIQUE

Un plan stratégique détaille la composition du partenariat, décrit l’assise territoriale et documente les objectifs. Il devrait décrire comment la forêt modèle entend aborder les six principes des Forêts modèles. À mesure qu’une Forêt Modèle mûrit et progresse, on peut élaborer un plan stratégique pluriannuel qui atteint les objectifs suivants :

  • Définit l’objectif de la Forêt Modèle et établit un consensus sur une vision commune de la gestion durable du paysage;
  • Élabore des objectifs conformes à la vision et à la mission de la Forêt Modèle;
  • Communique ces objectifs à tous les intervenants et aux autres organismes intéressés;
  • Développe un sentiment d’appropriation partagée entre les intervenants et un niveau accru de mobilisation envers la Forêt Modèle;
  • Veille à ce que les ressources soient utilisées de manière efficace en déterminant les secteurs où elles sont le plus nécessaires;
  • Fournit une base à partir de laquelle les progrès peuvent être mesurés.

Pour en savoir plus sur la planification stratégique de la Forêt Modèle, veuillez consulter la Trousse d’outils des Forêts Modèles.

4. FAIRE L’OBJET D’UN EXAMEN

Une fois qu’une proposition et un plan stratégique à l’appui ont été présentés, le Secrétariat du RIFM et le réseau régional approprié examineront conjointement la demande et demanderont des renseignements supplémentaires au besoin.  Les représentants du Secrétariat du RIFM et du réseau régional effectueront également une visite sur place à un moment convenu pendant le processus d’examen.

5. ÊTRE ACCEPTÉ PAR LE RIFM

Une fois que toutes les questions techniques et de fond auront été réglées avec le Secrétariat du RIFM et le réseau régional, une Forêt Modèle sera officiellement acceptée comme membre du RIFM. Après l’acceptation, on s’attend à ce qu’une Forêt Modèle continue d’élaborer et de peaufiner son plan stratégique et d’autres produits, comme un modèle de gouvernance, un plan de travail annuel, un cadre de suivi et d’évaluation, et un plan de communication, et de participer pleinement aux activités du RIFM.

© 2019 Réseau international de forêts modèles

Ce site Web a été développé avec le soutien du gouvernement du Canada.