Le RIFM au XIIIe Congrès forestier mondial

Depuis 1926, le Congrès forestier mondial (CFM) est une structure très influente où l'on débat des politiques et des enjeux relatifs aux forêts. À partir des échanges entre les représentants des gouvernements, des organismes internationaux, des instances scientifiques et d'autres acteurs clés du secteur de la foresterie, le CFM formule des recommandations en matière de politiques, qui font autorité sans avoir de caractère obligatoire. L'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) étudie tous les résultats et les déclarations du CFM, et peut les appuyer par une résolution. Le Congrès sert également à définir de futurs domaines de recherche et de travaux, et à faciliter l'élaboration et l'acceptation de normes techniques internationales. 

Les délégués du dernier Congrès, qui a eu lieu dans la ville de Québec au Canada en 2003, ont publié une déclaration appelant la collectivité forestière mondiale à combattre les pertes et les dégradations forestières, et à assurer un développement durable, par des actions et des stratégies exposées dans la déclaration finale du XIIe Congrès forestier mondial. L'appel aux partenariats collaboratifs, l'une des cinq catégories stratégiques proposées dans la déclaration finale, revêt une importance particulière pour les travaux du Réseau international des Forêts Modèles (RIFM).

Les Forêts Modèles rassemblent dans un partenariat neutre une vaste communauté de partisans qui contribuent volontairement dans un paysage déterminé sur une longue période. L'industrie forestière et les propriétaires, les gouvernements, les collectivités, les chercheurs, les agriculteurs, les populations autochtones, les groupes de jeunes, les professionnels du loisir et d'autres personnes, collaborent afin de gérer les ressources naturelles d'une façon qui soit la plus porteuse de sens pour eux, compte tenu de leurs besoins économiques, de leur histoire et de leur identité culturelle, sans mettre en danger ni l'environnement, ni les générations futures. C'est à travers ces partenariats que des milliers d'intervenants du secteur des Forêts Modèles issus du monde entier mettent en place des actions de terrain, concrétisant ainsi les priorités et politiques de gestion durable des ressources naturelles.

Tout aussi importantes, la cinquantaine de forêts modèles qui existent dans le monde sont des structures essentielles au sein desquelles les intervenants du secteur forestier international peuvent mieux comprendre et réaliser « l'équilibre vital » entre les forêts et le développement qui constitue le thème dominant du XIIIe Congrès forestier mondial qui se tiendra à Buenos Aires en Argentine, du 18 au 23 octobre 2009.

Le Congrès de cette année est ainsi l'occasion d'attirer l'attention sur les travaux importants menés par les membres du RIFM dans le monde entier et de partager des connaissances et des expériences avec d'autres organismes impliqués dans le développement et la gestion durables des paysages forestiers et des ressources naturelles. Dans cet esprit, le RIFM accueillera deux événements parallèles lors du Congrès et sera partenaire d'un troisième :

  • le 19 octobre, de 18 h 30 à 20 h 30, « La biodiversité dans les paysages forestiers : partenariats pour la conservation et les collectivités viables » : Table ronde entre les représentants du RIFM, le secrétariat de la CBD (Convention sur la diversité biologique), l'Organisation internationale des bois tropicaux (OIBT) et le CIFOR (Centre for International Forestry Research) sur les actions de ces organismes concernant les priorités, les politiques et les accords internationaux, sur l'utilisation durable et la conservation de la biodiversité.
  • le 19 octobre, de 18 h 30 à 20 h 30, « Critères et indicateurs : l'Initiative Canada-Argentine.»  Les gouvernements du Canada et d'Argentine présenteront un projet collaboratif sur l'implication des collectivités dans l'aménagement forestier durable. Venez vous informer sur les expériences des collectivités des Forêts Modèles en matière d'élaboration et d'utilisation d'indicateurs au niveau local en vue d'un aménagement forestier durable.
  • le 21 octobre 2009, de 18 h 30 à 20 h 30, « Initiative circumboréale du RIFM : Faire face aux enjeux transnationaux par la recherche menée en collaboration et les Forêts Modèles. »  À la suite de la présentation de l'Initiative circumboréale par le RIFM, qui traite de questions mondiales touchant à la recherche et à la gestion de la forêt boréale, les représentants des cinq pays participants (Canada, Suède, Finlande, Russie et Chine) exposeront l'état d'avancement de cette initiative et la direction qu'elle prend. Un débat animé aura également lieu entre les intervenants et le public.
     

 

Fichier attachéTaille
EVENEMENT PARALLELE_Biodiversite.pdf96.94 Ko
EVENEMENT PARALLELE_Circumboreal.pdf76.08 Ko