La FAO et le Réseau international de Forêts Modèles unissent leurs forces pour appliquer la gestion durable des forêts à l’échelle des paysages

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

20 juillet 2016, Rome, Italie - L’Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et le Secrétariat du Réseau international de Forêts Modèles (RIFM) ont convenu de renforcer leur coopération pour réaliser des objectifs communs à l’égard d’approches novatrices d’aménagement durable et de conservation des forêts. Cela se traduit notamment par la gouvernance des ressources naturelles partagée entre tous les acteurs au niveau du paysage.

Un protocole d’entente a été signé aujourd'hui par M. René Castro Salazar, sous-directeur général de FAO, foresterie et M. Glenn Mason, sous-ministre adjoint du Service canadien des forêts de Ressources naturelles Canada (RNCan), représentant le Secrétariat du RIFM, qui est logé au sein de RNCan. Un domaine important de la collaboration se concentre sur la restauration des paysages forestiers, laquelle contribue à l'adaptation et à l’atténuation des changements climatiques et à l'amélioration des moyens de subsistance des populations tributaires des forêts. Les deux organisations se partageront les leçons tirées aux fins d'intégration dans les cadres politiques nationaux. L'entente a été signée en marge du Comité des forêts de la FAO (COFO).

« Cette nouvelle entente ouvre la voie à une collaboration beaucoup plus étroite qui renforcera notre appui aux pays membres de la FAO dans leurs efforts de gestion durable de leurs forêts et atteindre leurs objectifs en lien avec les Objectifs pour le Développement Durable, le Défi de Bonn et autres engagements mondiaux, » selon M. Salazar. « Nous sommes convaincus que combiner nos forces permettra à nos efforts communs dans plusieurs domaines de coopération, y compris les forêts et la restauration des paysages, d’être encore plus efficaces. »

La collaboration entre le RIFM et la FAO a commencé en 1999, lorsque le Bureau régional de la FAO pour l'Asie et le Pacifique a joué un rôle prépondérant dans la création des premières Forêts Modèles de la région. Depuis ce temps, les deux organisations ont travaillé ensemble à la production d'études de cas, l’organisation conjointe d’événements et d'autres initiatives ponctuelles. L'entente prévoit une relation basée sur une approche plus délibérée et systémique.

« Il y a dix-sept ans, le RIFM et la FAO ont ensemble emprunté une voie qui est devenue largement acceptée dans les milieux de la politique forestière aujourd'hui, c’est-à-dire la grande valeur des approches de gestion durable des forêts et des ressources au niveau du paysage qui soient fondées sur des structures de gouvernance participative », a déclaré M. Mason. « Le RIFM se réjouit de renforcer sa collaboration avec la FAO. Avec ce protocole d'entente, nous pouvons adopter une approche plus systématique pour structurer cette collaboration afin de nous concentrer sur des résultats concrets dont pourront profiter les acteurs pour assurer la durabilité des paysages. »
 
La restauration des paysages est un domaine présentant des possibilités de collaboration importantes entre les deux organisations, qui sont toutes deux présentes en Asie, en Afrique et en Amérique latine. En Amérique latine et dans les Caraïbes, l'Initiative 20x20 (20 millions d'hectares de forêts seront mis en restauration d'ici 2020) semble particulièrement prometteuse avec 11 Forêts Modèles participant à cet effort.